Acide hyaluronique : constituant essentiel et majeur du derme indispensable à la jeunesse de la peau !

novembre 22, 2017 |  écrit par  |  J'ai testé pour vous, Non classé

 

L’acide hyaluronique est un glycosaminoglycane qui est l’un des constituants majeurs et essentiels de notre derme. Il est responsable de son maintien et de son élasticité.

 

L’acide hyaluronique : c’est quoi ?

En 1934, le biochimiste Karl Meyer avec le Dr Palmer, identifia cette molécule dans la membrane de nombreuses cellules de l’organisme, notamment celles de l’humeur vitrée de l’œil, encore appelée corps hyalin du grec hyalos qui signifie  »vitreux ». L’acide hyaluronique est le glycosaminoglycane le plus grand et le plus abondant dans la matrice extracellulaire du derme. Il est donc partie prenante de tous les éléments concourant à l’élasticité de la peau, à la souplesse et à la densité du derme. En effet, la peau renferme plus de la moitié de la quantité  globale d’acide hyaluronique présent dans l’organisme.

Il a fallu attendre les années 1950 pour que la structure de l’acide hyaluronique soit définie grâce aux travaux de Weissman et coll. et Jeanloz et coll.

L’acide hyaluronique est présent un peu partout dans le corps (œil, articulations…) où il joue, à chaque fois un rôle particulier lié à la zone concernée. Au total, le corps humain en renferme de 6 à 7 grammes : ce n’est donc pas toujours la quantité qui fait l’efficacité !

 

Le rôle de l’acide hyaluronique : 

L’acide hyaluronique est un élément fondamental du maintien de la souplesse et de l’intégrité du derme et de la peau. Il apparaît précocement chez l’embryon, formant une enveloppe riche en eau autour du blastocyte. Sa quantité augmente dans le processus de régénération et de réparation cellulaire. Présent dans la peau à plus de 50% des sa quantité totale, il est majoritairement produit par les fibroblastes du derme et en quantité moindre par les cellules de la peau. Sa demie-vie est de 3 à 5 minutes dans la circulation sanguine et ne dépasse pas 24 heures dans la peau et 1 à 3 semaines dans le cartilage. Les hyaluronidases (enzymes spécifiques qui scindent la molécule en gros fragments) dégradent l’acide hyaluronique ce que savent faire aussi, et malheureusement, les radicaux libres surtout ceux produits par les rayons solaires UVB : une exposition solaire aiguë provoque un œdème car le dépôt d’acide hyaluronique augmente dans la zone atteinte mais en revanche une exposition chronique, répétée provoque la dégradation de l’acide hyaluronique.

L’acide hyaluronique aide à protéger les articulations en augmentant la viscosité du liquide synovial et en rendant le cartilage plus élastique. Il se trouve autour des articulations, dans le globe oculaire, les muscles, mais c’est la peau qui en contient le plus. Il se situe aussi dans tous les tissus, notamment embryonnaires, possède une chaîne très longue (des milliers de sucres). Il y est lié de façon non covalente à la protéine. C’est dans le derme que l’acide hyaluronique est majoritairement présent mais on peut aussi en trouver dans l’épiderme de la peau.

Avec les années, la quantité d’acide hyaluronique présente dans l’épiderme diminue. Moins souple, moins lisse, moins hydraté, celui-ci se lisse, favorisant l’apparition des rides d’expression ou encore du sommeil (formées la nuit par la pression de l’oreiller). La diminution est moins marquée dans le derme où l’acide hyaluronique y est toujours présent. C’est au niveau de la qualité que tout se gâte car l’acide hyaluronique se transforme : le polymère voit sa taille diminuer et, alors, plus intimement lié aux structures tissulaires, il devient moins facilement extractible. L’acide hyaluronique diminuant dans le temps, on considère qu’à 50 ans un adulte en a déjà perdu 50% !

 

Complémentation alimentaire :

On peut compenser cette perte d’acide hyaluronique avec des compléments alimentaires qui vont suivre le même chemin que les aliments courants. Après de plus ou moins complexes transformations biochimiques dans le système digestif, estomac, intestins, les nutriments c’est-à-dire les actifs, passent dans la circulation à travers la paroi de l’intestin grêle. Ensuite, vitamines, minéraux, acides gras et autres éléments vaquent à leurs occupations dans l’organisme, apportant un plus de nutrition de prévention et de bien-être. Il en sera donc de même pour l’acide hyaluronique pris par voie orale, sous forme de compléments alimentaires. Une complémentation en acide hyaluronique permet de préserver la jeunesse de la peau et de maintenir sa tonicité.

 

Donnez un coup de jeune

et d’éclat à votre peau!

 

Le laboratoire THERASCIENCE est spécialisé dans la recherche, le développement et la fabrication de compléments alimentaires, de phytothérapie, de produits diététiques et de produits pour sportifs.

L’acide hyaluronique est présent dans le corps partout où il y a des tissus souples et élastiques, les cartilages et surtout la peau. Cette dernière lui doit sa souplesse, sa jeunesse, son élasticité et son absence de rides ! Abus de soleil, années qui passent, parfois problèmes de santé contrarient les apports d’acide hyaluronique à la peau. Ridules, rides et affaissement des tissus menacent. On peut envisager les injections, bien sûr, mais leur coût et la courte durée de leurs effets peuvent vous décourager. D’autant qu’il y a tellement plus simple : la complémentation, qui permet d’apporter à votre peau ce précieux nutriment et qui, en prime, sera bénéfique à vos articulations.

 

HYALODERM

 Comme tous les organes du corps, la peau est soumise aux effets du temps. Au fil des années, la quantité d’acide hyaluronique dans notre organisme diminue et notre peau se déshydrate, elle perd ainsi son élasticité laissant apparaître les premières rides. DERMASSENTIEL (R) vous propose :

 

DERMASSENTIEL HYALODERM

vous apporte par gélule :

 

✔ 150 mg d’acide hyaluronique

✔ 240 mg d’extrait d’Acérola riche en vitamine C assurant la formation normale du collagène et une protection des cellules de la peau contre les agressions extérieures (stress oxydatif)

✔ 100 mg de thé blanc

Plus d’informations sur :

http//www.therascience.com:

 

Source : ACIDE HYALURONIQUE Bienfaits et mode d’emploi (Hélène Barbier Du Vimont) Editions Médicis

 

 


Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

Ecrire un commentaire