Bien-être : en forme avec les baies.

septembre 13, 2016 |  écrit par  |  Non classé

baies-intro

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais dans un magasin d’alimentation et de surcroît bio, je suis toujours attirée vers le rayon des baies séchées tant le choix est varié et appétant ! Avec les baies, le monde s’offre à nous :  la Chine avec les baies de goji ;  le Canada avec les canneberges…. on peut aujourd’hui compter, au moins, une dizaines de baies différentes.

En botanique une baie est un « fruit charnu contenant graines ou pépins répartis dans la pulpe » et savez-vous que la tomate, l’orange ou la banane appartiennent à cette famille ? Mais aujourd’hui nous allons parler de ces petits fruits généralement ronds qui poussent sur les arbustes au niveau du sol. Disponibles quasiment tout au long de l’année sous  forme fraîche ou sèche, les baies, souvent délicieuses, présentent des bienfaits nutritionnels avérés et sont pour certaines cultivables au jardin (framboises, mûres, groseilles, cassis, myrtilles)

 

Petites… mais grandes vertus !

dried blueberry fruit on wooden spoon against grunge wood background

Il semblerait que certaines baies pourraient prévenir bon nombre de maladies voire même les guérir… Ces vertus sont appuyées par les médecines traditionnelles des pays d’où ces baies sont originaires et par la recherche scientifique moderne. Les indications des médecines traditionnelles sont souvent imprécises et les résultats des recherches scientifiques qui ont on tété effectuées in vitro ou sur des animaux mais non sur l’homme demandent que nous soyons prudents quant aux conclusions à en tirer. Evidemment, les enjeux économiques favorisent surtout les recherches concernant les bienfaits des baies les plus consommées au détriment d’autres plus intéressantes mais parentes pauvres de la recherche (argousier, cynorhodon, aronia par exemple).

En général, les baies sauvages sont naturellement plus riches en nutriments que les baies cultivées. En effet, certains fruits séchés peuvent perdre leur teneur en vitamine C. La valeur nutritive des baies varie d’une variété à l’autre mais pour la plupart, elles contiennent :

-De la vitamine C, beaucoup plus que dans les autres fruits.
-Des minéraux.
-Des omegas 3 en quantité non négligeable.
-Des polyphénols, anthocyanes en particulier, puissants antioxydants. Leurs propriétés antioxydantes est supérieure à la plupart aliments.

 

Pour faire le plein de vitamine C

je vous conseille de consommer :

 

vitamine-c

 Acerola :

(1000 mg pour 100 g)

acerola-cherry

 

Cynorhodon :

(750 mg pour 100 g)

cynorrhodon

 

Argousier :

(700 mg pour 100g)

argousier

Des études ciblées ont confirmé :

– Une action inhibitrice sur la multiplication des cellules cancéreuses ou le développement de certains cancers.

– Une diminution du risque de maladies cardio-vasculaires.

– Une diminution du risque de diabète.

– Un meilleur contrôle de la glycémie.

 

A lire…..

livre-baies

www.boutiqueterrevivante.org

Pour mieux connaître les baies, je vous propose d’en passer vingt à la loupe ! Avec pour guide, l’excellent ouvrage de Claude Aubert, ingénieur agronome, cofondateur de terre vivante et pionnier de l’agriculture biologique et de l’alimentation saine, vous allez découvrir 20 baies familières ou inconnues et leurs bienfaits avec pour chacune d’elles une fiche descriptive qui vous indiquera :

– Sa valeur nutritive.

– Son impact sur la santé.

– La meilleure façon de la consommer.

– Comment la conserver.

Enfin, vous pourrez tester 50 recettes salées ou sucrées pour les intégrer à vos menus quotidiens.

Après avoir lu ce livre, fraise, cassis, groseille, sureau, kiwa, canneberge… petites mais tellement vertueuses vous aideront à garder la santé et la forme tout au long de l’année !

Et vous quelles baies vous aimez ?

 


Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

2 commentaires


  1. Il existe en fait un nombre croissant de recherches sur l’aronia, en témoigne les résultats si on interroge Google Scholar https://scholar.google.ae/
    Une baie si puissante qu’elle est à consommer avec modération.

    • Merci beaucoup Fred pour votre passage sur ce blog et l’intérêt que vous avez porté à cet article. Merci pour le lien vers google scholar, il y a beaucoup à apprendre de cette petite baie précieuse qu’est l’aronia ! Je crois que vous êtes producteur de jus d’aronia : est-ce qu’un partenariat pourrait vous intéresser ? Cordialement

Ecrire un commentaire