Du raisin pour la forme et la beauté !

novembre 4, 2011 |  écrit par  |  Dossiers, J'ai testé pour vous
Du raisin pour la forme et la beauté !

«Écoute le cri des vendanges
Qui monte du pressoir voisin,
Vois les sentiers rocheux des granges
Rougis par le sang du raisin. »
(La vigne et la maison Lamartine)

 

Bien des poètes et écrivains ont vanté le raisin, Lamartine dans « La vigne et la maison », Colette dans « Les vrilles de la vigne » et moi aujourd’hui, je voulais tout simplement vous parler de ce fruit gorgé de bienfaits !

Du vignoble ou de la treille, vivant souvenir de l’été, le raisin d’automne aux graines ensoleillées semble vouloir nous consoler du départ de l’été et de la chaleur et l’on dirait que Dame Nature veut se faire pardonner des rigueurs de l’hiver qu’elle va nous imposer.

Le raisin, est le fruit de la vigne cultivée Vitis Vinifiera, qui viendrait de vita, la vie.  Il se présente sous la forme de grappes composées de nombreux grains de petite taille et de couleur claire pour le raisin blanc (vert, jaune) ou plus foncée pour le rouge (rose ou violet). A partir de son jus fermenté, il sert surtout à la fabrication du vin mais c’est aussi un excellent fruit à consommer frais ou sec qui entre dans la fabrication de bien des préparations culinaires. Il  existe de nombreuses variétés de raisin : muscat de Hambourg, Italia, Cardinal, Chasselas, Alphonse Lavallée… et mon préféré celui de la petite treille de mon jardin exempt de pesticides, délicieux et tellement naturel !

Saga du raisin

 

Découverte il y a des lustres, la vigne semble depuis longtemps endémique de l’Europe Méditerranéenne mais en Asie elle ne semble avoir eu qu’un rôle décoratif .

Des feuilles de vigne fossilisées ont été retrouvées dans des sédiments antérieurs à la naissance de l’espèce humaine.

Durant l’antiquité, superbe et chargée de raisins, elle a été découverte dans les hypogées d’Égypte où elle est associée au culte d’Osiris. Chez les grecs, où Dionysos était le dieu de la vigne, du vin et de ses excès, les vendanges décorent de célèbres vases. Discoride, médecin grec, pharmacologue et botaniste, recommandait le raisin pour atténuer les fièvres ardentes et comme remède contre les angines .

Les romains appréciaient la vigne et en implantèrent en Gaule un grand nombre où les gaulois avaient déjà inventé le tonneau. Mais il y eut tellement de vignes en Gaule que l’empereur romain ordonna leur arrachage.  L’empire disparut et la vigne resta mais surtout vouée au culte catholique et le raisin de table fit son entrée quelques siècles plus tard.

Au Moyen-Âge, il entrait dans la composition de l’omphacomel, (boisson médicinale obtenue en exposant au soleil du verjus et du miel qu’on laisse fermenter) qui était recommandé pour vaincre dysenterie, anorexie et syncope.

François premier aurait eu un rôle important dans le développement du chasselas qui a peut-être une origine byzantine puisque cultivé depuis des temps immémoriaux  dans la banlieue de Constantinople d’où il aurait été ramené en France par un ambassadeur : la « treille du roi», mur incroyable qui entourait le parc de Fontainebleau en était semble-t-il couverte.

La Quintinie évoquait les raisins servis à table de louis XIV et nommait le chasselas de Bar-sur-Aube, le Muscat de Touraine et le raisin dit de Corinthe. Quant aux raisins du Midi fort appréciés aussi, arrivaient à Paris à dos de cheval ou de mulet dans des caisses garnies de son où ils semblaient bien supporter le voyage.

Dès la restauration, l’amélioration des transports favorisa l’essor du chasselas de Moissac vers les grandes villes (Paris, Londres…) et ses délicieuses grappes furent très appréciées pour leur finesse et leurs luxueuses présentations : une véritable industrie du chasselas vit ainsi le jour .

Vers 1880, le terrible phylloxéra détruisit bon nombre de vignes françaises et on sauva les restantes en réimplantant des souches américaines.

Suite aux crises viticole de 1900, les producteurs se diversifièrent et proposèrent leurs belles grappes sur les marchés ; le raisin prit alors son essor et depuis il poursuit son destin fruitier qui ravit nos papilles !.

Dans les années 1920-1930 les cures uvales furent très à la mode et en 1927 naquit l’uvarium de Moissac et la station uvale de la gare saint Lazare à Paris débitait, quotidiennement en 1930, le jus de 5 tonnes de raisin ! Tout cela disparut avec le développement de la vente de jus de raisin en bouteille.

Consommation et utilisation

 

La saison du raisin dure environ trois mois et sa variété nous offre un choix délicieux ! Achetez votre raisin bien mûre car vert il est indigeste et évitez les grains moisis car la contamination le gagne vite ! Il se conserve quelques jours au frigidaire. Le raisin de qualité porte une rafle verte et ferme et ses grains sont enrobés de pruine (sueur de cire que secrète le fruit pour se protéger de la pluie) qui garantit sa fraîcheur.
Il sert à la fabrication de jus, sorbet, confiture, garniture en cuisine comme la célèbre caille aux raisins ou en accompagnement des gibiers (canard sanglier) et ses propriétés sont utilisés dans la formulation de nombreux cosmétiques.

Attention, les pépins sont bourrés de lignine, des fibres très dures pour les intestins fragiles !

L’hiver, les raisins secs, obtenus par dessiccation doivent être consommés avec modération car ils sont très riches en calories (324/100g) et sont donc à écarter des régimes minceur. Très riches en fibres (pectine et cellulose) et minéraux (potassium, magnésium et fer), il sont conseillés aux sportifs, travailleurs de force et aux anorexiques.
Souvent importés de Turquie ou de Grèce, les raisins secs sont traités au souffre alors préférez les bio!

Impossible de parler du raison sans évoquer ses pépins qui fournisse une huile tout à fait remarquable : de première pression à froid, cette huile dorée  aux reflets verts, est un anti-oxydant puissant qui contient 92 % d’acides gras insaturés dont 75 % d’acide linoléique (oméga 6). C’est l’huile la plus concentrée en OPC (Oligomères Pro Cyanidoliques appelés aussi pro anthocyanidines) qui luttent contre le vieillissement.

Pour permettre à votre organisme  de profiter des bienfaits du raisin  n’oubliez pas de l’inviter aussi souvent que possible à votre table. Faute de raisin frais, je vous invite déguster tout au long de l’année le jus de raisin bio Vitamont :

Ce délicieux jus de raisin est réalisé à partir de graines cueillies à maturité par des viticulteurs du Sud de la France puis sélectionnées et assemblées pour vous offrir un jus biologique, fruité et équilibré.  Présenté en bouteille d’un litre, 25 cl ou en tétra pack de 20 cl, je vous laisse le soin de le découvrir sur le site fruité de www.vitamont.com.

Forme et santé

 

Fruit du tonus et de l’énergie, le raisin peut nettoyer la totalité de notre organisme (peau, reins, foie, intestins) mais il est sucré (72 calories au 100 grammes) et ses sucres, fructose et glucose, sont d’assimilation rapide. Le noir est habituellement considéré comme légèrement plus riche en vitamines, minéraux, anthocyanes et tanins que son frère blanc.

Pour 100 g, le raisin contient, 81 g d’eau, 0,7 g de fibres, 18 mg de calcium, 7 mg de magnésium, 20 mg de phosphore, 0,3 mg de fer, 7 mg de vitamine C, 0,04 mg de vitamine B, 10,23 mg de vitamine PP.
Sa pulpe est composée de sucres, d’acides citrique, malique et tartrique, de tanin, d’albuminoïdes et de matières gommeuses.

 

Les bienfaits du raisin

 

– C’est un diurétique efficace grâce à sa teneur élevée en eau associée au potassium.
– Ses fibres sont excellentes pour le transit intestinal
– Il est bénéfique pour le fonctionnement du système nerveux et musculaire.
– Il stimule les défenses immunitaires en évitant les réactions allergiques.
– Le resvératrol et l’acide éllagique (substances qu‘il contient) pourraient avoir, selon des observations sur culture et sur l’animal, une capacité à prévenir le développement des tumeurs et sembleraient avoir chez l’homme une action préventive sur les cancer. Longtemps négligées, ces substances sont aujourd’hui étudiées par les scientifiques.
– Il a un rôle (surtout pour le raisin noir) dans la prévention des maladies du système cardio-vasculaire. En effet, les polyphénols (une famille de pigments) qui font l’objet de nombreuses études auraient un effet protecteur sur le cœur et les vaisseaux. Cette constatation expliquerait le « paradoxe français » et les bienfaits du régime méditerranéen. En effet, une alimentation de type Crétois  privilégiant beaucoup de fruits et légumes, de graisses insaturées de type oméga 3, du poisson, des céréales complètes, du lait de chèvre… et une consommation régulière mais modérée de vin  rouge (2 à 3 verres par jour pour un homme) aurait une action bénéfique sur l’agrégation des plaquettes et la formation des caillots.

Attention cependant, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé !

Propriétés du raisin

 

Le raisin  possède des propriétés antianémique, antiasthénique, désintoxiquante, hépatique et biliaire, digestive, diurétique, énergétique, musculaire et nerveuse, laxative, reminéralisante, rafraîchissante.

 

Indications :

 

Anémie, asthénie, allaitement, azotémie, congestion hépatobiliaire, déminéralisation, dermite, dermatose, eczéma furonculose, dyspepsie, oedème, hypertension, pléthore hyperviscosité du sang, stagnation veineuse, état fébrile, fièvre, constipation, surmenage, obésité, intoxication oligurie, lithiase biliaire, rénale, ou de la vessie, arthrite, hyper uricémie arthrite, goutte, hémorroïdes, fermentation intestinale .

Attention, le raisin à lui seul n’est pas une panacée, il est conseillé de l’intégrer à une alimentation saine et équilibrée  à titre préventif mais toute pathologie avérée doit être suivie par un médecin diplomé d’état et tout traitement en cours ne doit en aucun cas être suspendu sans avis médical.

 

Cure de raisin

 

L’action thérapeutique du raisin sur l’organisme est connue depuis des temps immémoriaux  lorsque de manière empirique, médecins et guérisseurs commencèrent à le conseiller. Au début du siècle, les cures uvales étaient souvent prescrites aux obèses et de nos jours, l’ampelothérapie, (du grec ampetos « relation avec la vigne »), est encore recommandée.

Ce type de régime repris dans les années 80 aux USA sous le nom de régime « Hollywood » ou de « Beverley Hills » ne proposant que des fruits exotiques est selon de nombreux médecins, une aberration nutritionnelle totale car ce régime dépourvu de protéines et d’acides gras essentiels oblige l’organisme à puiser dans ses réserves de graisses et ses muscles et suivi durablement il peut-être également toxique pour la peau.

Il est fortement recommandé de demander conseil à son médecin avant de commencer une telle cure qui prévoit la consommation journalière et continue d’au moins 1 à 2 kilos par jour pendant 2 semaines !

La vigne, CAUDALIE et votre beauté…

 

Caudalie signifie, en terme œnologique, unité de mesure de la durée de persistance en bouche des arômes du vin après la dégustation : une seconde de persistance est égale à une caudalie. C’est pourquoi, plus un vin est grand, plus il a de caudalies mais CAUDALIE c’est aussi…

Un laboratoire qui puise, dans le génie de la terre et de la vigne, des trésors pour élaborer de précieux cosmétiques glamour et très naturels avec le respect d’une éthique :

celle de vous proposer des formulations sans paraben,  phénoxyethanol, huiles minérales et colorants synthétiques et de privilégier des présentations en tubes plus hygiéniques que les pots.

Depuis plus de 10 ans, Mathilde et Bernard Thomas, en étroite collaboration avec le professeur Vercauteren (autorité incontestable dans la recherche sur les polyphénols) concentrent l’extraordinaire pouvoir antioxydant  des polyphénols de la vigne et du raisin, du resvératrol, de la viniférine (sève de vigne qui autrefois était utilisée pour atténuer les tâches et clarifier le teint des jeunes filles) dans la composition des soins haute performance destinés à satisfaire vos attentes en matière de prévention du vieillissement cutané. Cette recherche leur a permis de déposer des brevets et d’élaborer de nombreux soins performants pour donner satisfaction à leurs utilisatrices.

Je crois que chacune d’entre vous pourra trouver dans la gamme CAUDALIE le ou les produits qui correspondent à ses attentes en matière de soins et de beauté :

– Pour vous démaquiller avec le meilleur du raisin, vous trouverez des cosmétiques performants pour NETTOYER ET TONIFIER (démaquillant doux, eau démaquillante, mousse nettoyante, eau de raisin, eau de beauté)

– Le PROGRAMME ÉNERGISANT est indispensable pour dynamiser et estomper vos rides.  Contenant polyphénols du raisin, gingembre, ginseng, échinacée, gelée royale… c’est tout un programme qui vous propose concentré énergisant, crème hydratante premières vendanges,  émulsion et crème énergisantes, crème contour lèvres et yeux, crème gommante, soin lèvres !

– Le VINOSOURCE PROGRAMME PEAUX SECHES aux polyphénols de raisin et à la vinolevure comprend concentré hydratant, crèmes anti-rides, masque-crème hydratant conçus pour nourrir, réparer, calmer les peaux réactives et déshydratées et estomper les rides.

– Le VINOPURE PROGRAMME PEAUX MIXTES est parfaitement adapté pour luter efficacement contre les impuretés, la brillance et les pores dilatés. Concentré essentiel purifiant, fluide matifiant et masque purifiant contiennent polyphénols, sauge, zinc et graines qui assainissent, matifient régulent et protègent votre épiderme.

– Le VINEXPERT PROGRAMME PEAUX DÉVITALISÉES : un sérum fermeté, un fluide bonne mine, une crème tisane de nuit, un sérum anti-âge yeux et lèvres pour apporter du resveratrol à vos cellules, défroisser vos rides, raffermir votre visage et repulper votre peau en l’aidant à lutter contre le vieillissement.

Le FLUIDE BONNE MINE aux nacres subtiles et de texture onctueuse, est vite absorbé et laisse la peau souple lumineuse et hydratée. Grâce au resvératrol de vigne qu’il contient, c’est un excellent soin pour aider à lutter contre le vieillissement de la peau.

–  Le VINOPERFECT PROGRAMME/ANTI-TACHES : un sérum éclat anti-tâches, une crème éclat, une crème nuit mettent la vinifèrine au service de votre peau pour unifier, redonner éclat à votre teint et estomper les taches disgracieuses,

–  le PROGRAMME SOLAIRE , pour profiter du soleil en toute sécurité à la mer comme à la montagne, vous propose soin autobronzant, soin solaire visage, et teint divin : véritables boucliers solaires et anti-âges !

Et pour vous cocooner en douceur,  voici des soins gourmands pour un corps de rêve…

– Un  PROGRAMME MINCEUR Cuisses -Hanches -Fesses pour vous aider à lutter contre la cellulite et la rétention d’eau : gommage cabernet, concentré minceur, tisanes bio drainantes.

 

– Un PROGRAMME FERMETE Buste -Bras -Ventre pour raffermir, tonifier et combattre le relâchement cutané : gommage merlot, concentré essentiel fermeté, soin corps nourrissant.

J’ai testé le COCENTRE MINCEUR contenant de l’huile de pépins de raisin : je trouve qu’il raffermit l’épiderme en laissant la peau souple et bien hydratée ; son odeur mentholée est agréable. Je pense que ce soin devrait être utilisé en prévention du relâchement cutané notamment au niveau des bras.

– Des SOINS CORPORELS très gourmands (crème mains et ongles, gommage sauvignon, capsules nutritionnelles, eau fraîche énergisante) pour détendre votre corps et votre esprit.

 

 

Si vous voulez passer un moment de détente, en offrant à votre corps les bienfaits de la vigne,  le Spa Vinothérapie ou « l’Art de Vigne » de CAUDALIE situé au cœur du château Smith Haut Lafitte, près de Bordeaux associe les propriétés de la vigne et du raisin à une eau minérale chaude puisée à 540 mètres de profondeur et vous propose,un bain en barrique avec eau de source bouillonnante et de nombreux soins exclusifs pour vous enivrer dans un environnement d’une exceptionnelle beauté.

 

Vous trouverez sur le site  www.caudalie.com, toutes les informations concernant les produits des différentes programmes, les tarifs, les points de vente et leur SPA Vinothérapie et j’espère les soins qui combleront vos attentes .

Vous ne connaissiez pas CAUDALIE, dites nous ce que vous pensez ?!

Vous connaissez, n’hésitez pas à nous faire part de vos impressions sur les produits que vous avez déjà utilisés.

 

Merci de m’avoir accompagné tout au long de petit intermède uval !

 


Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

3 commentaires


  1. régime Hollywood, je trouve cela super, mais c’est vrai qu’il est suivi.. et je connais aussi Michèle Laroque humoriste qui fait des cures de raison pour se désintoxifier, elle les fait tous les ans.

  2. J’étais tombé sur un reportage au sein d’un centre de recherche. Les chercheurs travaillaient sur le raison rouge, ils étaient parvenu à guérir des cellules cancéreuses… Alors le vin ok, avec modération, mais le raisin, seul et sans alcool, ça déchire !!! =)

  3. je ne savais pas que les raisins sont si bons…je les adore

Ecrire un commentaire