le Ginseng : la plante millénaire du tonus !

janvier 31, 2018 |  écrit par  |  Mieux connaître les plantes, Non classé

Le ginseng est connu depuis plus de 4000 ans pour ses vertus stimulantes du corps et de l’esprit !

C’est un véritable cadeau de la nature, considéré par la médecine asiatique comme une racine de jouvence qui régénère l’organisme, renforce les défenses naturelles, entretient les fonctions cérébrales, stimule la circulation et tonifie les organismes fatigués.Résultat de recherche d'images pour "ginseng"

 

Le ginseng est cultivé pour sa racine ; c’est une des herbes médicinales les plus utilisées dans le monde et particulièrement en Asie. Il existe deux espèces de ginseng qui constitue la majeure partie de la production et du commerce mondiaux :

  • Le ginseng asiatique (panax ginseng)
  • Le ginseng  nord américain panax (quinquefolium L.)

 

 

Description botanique :

 

Le ginseng (panax ginseng) appartient à la famille des Araliacées. Ses tiges fines portent des feuilles palmatiséquées, longuement pétiolées. Les fleurs blanches sont groupées en ombelles terminales et le fruit est une baie rouge vif à maturité. Cette plante vivace, de 50 à 80 centimètres de hauteur, à la croissance lente présente une racine tubérisée et volumineuse. La racine principale, jaune ambrée, pivotante et cylindrique peut atteindre 20 centimètres de long. La chair cassante et cartilagineuse de la racine est blanche à jaunâtre.

 

Histoire du ginseng :

Dans le mot ginseng, « jin » signifie homme et « chen » ternaire. Quant au nom scientifique, panax, il vient de « pan » qui signifie tout et de « acax » qui signifie remède. On dit aussi que panax dériverait de pana Keia, nom de la déesse qui guérissait tous les maux. Et de nombreuses légendes, il serait né d’un éclair qui frappa un clair ruisseau de montagne, réalisant l’accord parfait air-terre-eau, éléments réunis sous forme d’une racine indispensable à la vie.

Le mot français panacée viendrait du nom d’espèce du ginseng « panas », qui rappelle l’estime en laquelle on tient depuis toujours cette plante découverte en l’an 600. En Europe, elle fut introduite en 1610 puis officialisée cent ans plus tard par les travaux du Père Jarloux.

Les premiers écrits concernant les vertus thérapeutiques du ginseng proviennent de la médecine chinoise et datent de plus de 2000 ans. Son usage, en Extrême Orient remonte à plus de 4000 ans et a toujours occupé une place d’honneur dans la Pharmacopée qui le considérait comme un produit miracle contre toutes les maladies. Dans ces temps anciens, payé à son poids d’or ou de pierres précieuses, le ginseng était réservé à l’empereur et aux grands seigneurs féodaux puis s’avérant bénéfique pour les soldats qui livraient des batailles épuisantes, son usage se répandit plus largement.

A l’origine, le ginseng sauvage était récolé dans les forêts. Dès le IXe siècle, les Arabes viennent en Chine pour le ramasser. La légende veut qu’au XIIIe siècle, Marco Polo découvre cette plante lorsqu’il visite la Chine, il en parle dans le Livre des merveilles.

Le botaniste allemand Carl Anton Meyer est le premier à décrire le ginseng dans son ouvrage qui parut en 1542 éveillant enfin l’intérêt des européens. En Occident, il est resté pratiquement inconnu jusqu’au XVIIe siècle et il n’est utilisé en thérapeutique médicinale que depuis quelques décennies. Ce n’est qu’au début du du XVIIIe siècle qu’il fut introduit en Occident pour y connaitre une gloire passagère avant de tomber dans l’oubli pendant tout le XIXe siècle. Il fallut attendre les années 1960 pour que la mode s’en empare à nouveau et en fasse un stimulant et un aphrodisiaque mais traditionnellement le ginseng ne se borne pas à cette indication thérapeutique.

 

Propriétés et bienfaits du ginseng :

 

Les ouvrages médicaux de l’époque Tang attribuent au ginseng d’étonnantes vertus curatives dont celle de  »prolonger la vie ». On croit que ses vertus ne sont pas dues à sa composition mais à une puissance mystérieuse qui l’a faite poussée sans la main de l’homme mais sous la protection d’un esprit ou d’un lieu  bienfaisant. En Chine, au XVIIe siècle, les jésuites on noté qu’il avait la réputation d’être un élixir de longue vie et un aphrodisiaque. C’est un stimulateur hormonal qui agit sur les neurotransmetteurs responsables du vieillissement. Il aurait la propriété d’accroître la vitalité des spermatozoïdes et de stimuler les activités rénales.

Utilisations du ginseng en phytothérapie : il est traditionnellement utilisé pour lutter contre la fatigue passagère, les asthénies fonctionnelles, le stress ou lors de convalescence. Les extraits hydroalcooliques exerceraient un effet stimulant sur le système nerveux central. De nombreuses études ont montré que la racine de ginseng  favoriserait la résistance à la fatigue et au stress, aurait une action tonique générale sur l’organisme tout en augmentant les performances physiques et intellectuelles. C’est un excellent adaptogène qui aide à résister aux agressions. En Chine, il est préconisé comme plante tonique pour les athlètes. Le ginseng coréen est étudié pour ses effets probables sur les diabètes de type 2.

 

Principales indications du ginseng :

 

Combattre le stress et la fatigue.

Améliorer la mémoire.

Aider la concentration intellectuelle.

Réduire l’asthénie sexuelle et les problèmes d’érection.

Renforcer le système immunitaire.

 

Où le trouver ?

Le ginseng est originaire d’Asie, des forêts de l’Extrême Orient mais il est devenu rare à l’état sauvage. Cultivé au canada, aux Etats-Unis, au Japon, en Chine c’est principalement en Corée et Mandchourie qu’il se développe vraiment de façon optimale. Son extraction optimale à l’état sauvage a provoqué, au fil des siècles, sa disparition quasi complète et c’est grâce à des méthodes de culture appropriées proches des conditions naturelles de pousse forestière  que nous pouvons en profiter de ses vertus.

 

Soyez très vigilants lors de vos achats car on trouve souvent des comprimés au ginseng à la place des comprimés de ginseng ! Lisez bien les étiquettes car la quantité est quelquefois très faible en principes actifs (ginsénosides) et n’achetez pas votre ginseng à n’importe quel prix car des carottes ou navets difformes et desséchés peuvent tromper des acheteurs non avertis !

 

Le ginseng coréen :

Résultat de recherche d'images pour "XFCI & Ginseng Premium - Ginseng Premium"

Je vous propose de découvrir XFCI Ginseng-Premium crée par Xavier Fruneau.

La culture de ginseng

 

Ce médecin, qui a travaillé en tant que directeur médical et marketing à l’international, est expert en santé par les plantes qu’il conseille à condition que des études aient validé leurs propriétés avec des résultats probants. Ses missions l’on conduit en Asie et il est maintenant spécialisé dans les relations avec la Corée et l’importation du Ginseng. Pour répondre à vos besoins, il vous propose Ginseng Premium.

XFCI Ginseng-Premium a été créé en 2012 pour répondre aux demandes de compléments alimentaires de qualité, c’est à dire bénéficiant d’études cliniques et/ou de brevets démontrant leur efficacité. Cette société est soucieuse de vous apporter les meilleurs extraits de Ginseng Coréen et vous garantit :

-Une origine certifiée.
-Des conditions de cultures optimales.
-Une fabrication contrôlée.

Le ginseng Premium présente une forte concentration en principes actifs (32 ginsenosides alors que le chinois en contient 15, l’américain 14 et le japonais seulement 8) concentrés dans les racines de la plante.

Xavier FRUNEAU vous propose Ginseng Premium coréen,  pour répondre à vos besoin et vous garantir la qualité de ses produits :

 

Ginseng rouge coréen

 

Ginseng Rouge Coréen grand

 

 

Ginseng noir coréen

 

Ginseng Noir Coréen

 

Thé ginseng coréen

 

 

Sur WWW.GINSENG-PREMIUM.COM,

Vous allez pouvoir acheter du ginseng coréen de qualité et en savoir plus sur sa culture et ses bienfaits. 

 


Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

Ecrire un commentaire