Le jus de Bouleau bio de Weleda

juin 9, 2011 |  écrit par  |  J'ai testé pour vous
Le jus de Bouleau bio de Weleda

Il court à l’Océan

Qu’il traverse en jouant

Avec les albatros,

Salue Valparaiso,

Crie bonjour à Tokyo

Et sourit à Formose.

Puis, dans le matin rose

Ayant longé le Pôle,

Des rades et des môles,

Lentement redevient

Bouleau de mon jardin.

Maurice Carême

 

Le bouleau Betula alba appelé aussi boulard, biole, brouillard, brouillon, bois à balais, arbre de la sagesse, sceptre des maîtres d’école… est un arbre  familier de la famille des bétulacées, d’environ 30 mètres de hauteur, qui pousse en terrain frais et sablonneux : son tronc est élancé, ses rameaux  sont flexibles, ses petites fleurs jaunes verdâtres sont disposées en chatons doux et frémissants de forme cylindrique, ses fruits sont des akènes petits et ailés et  son écorce  lisse, brune-dorée puis blanche et satinée  après 20 ans, se gerce puis se détache en lambeaux. Ses feuilles légères, triangulaires et dentées au sommet, à nervures espacées, sont glabres, brillantes et foncées dessus, légèrement duveteuses en dessous : elles tombent en octobre.

Ses origines remontent à plus de 30 millions d’années et les hommes l’ont utilisé de tout temps pour leurs besoins. D’abord comme nourriture végétale puis techniquement par les sabotiers, les charrons, les charpentiers, les teinturiers, les tanneurs et  les parfumeurs du monde entier qui ont façonné son bois et son écorce. C’est d’ailleurs peut-être sur du papier tiré de son bois que Châteaubriand et George Sand ont vanté sa longue chevelure et le satin de sa surface ! Contrairement à ce lointain passé utilitaire, son emploi médicinal est récent. Hildgarde de Bingen au XIIème siècle fut la première à citer les vertus cicatrisantes de ses fleurs. C’est une panacée que tous les phytothérapeutes recommandent pour nettoyer l’organisme. En suède, l’utilisation de la sève de bouleau est une vieille tradition, elle remplace le sucre et sert à préparer du vin. En Russie, l’huile de bouleau, servant au tannage du cuir est à l’origine de la bonne odeur si particulière du célèbre  »cuir de Russie » et on utilise aussi le bouleau pour fabriquer de la bière.

On dit que la peau du bouleau portée dans les chaussures fait transpirer et provoque la guérison de plusieurs maladies chroniques… mais je préfère vous relater qu’une simple décoction d’écorce de bouleau mélangée à l’eau de votre bain de pieds régularisera votre transpiration et soulagera vos douleurs articulaires.

Dans certaines régions de France, une tradition affirme que les paysans atteints de rhumatismes, d’oedèmes.. se couchant, chaudement couvets, sur un lit de feuilles de bouleau, transpirant beaucoup, se voyaient soulagés de leur maux !

Depuis bien longtemps, le bouleau blanc est utilisé en cosmétologie et notamment dans les préparations destinées à fortifier le cuir chevelu.

 

Constituants : vitamine C, acides phénols et carotènes, flavonoïde, triptènes saponine, tanin, huile essentielle, hétérosides.

Propriétés : antiseptique, désinfectante, cholérique, cicatrisante, dépurative, diurétique, stimulante, sudorifique

Indications : oedèmes, cellulite, goutte, rhumatisme, cystite

 

Aujourd’hui on utilise son écorce, ses feuilles, ses bourgeons et sa sève.

L’écorce est utilisée contre la sueur des pieds, elle est dépurative mais son action digestive prime. Elle est aussi efficace contre les affections de l’estomac.

L’huile essentielle de bouleau est diurétique, purifiante et utilisée contre les rhumatismes.

En usage externe, le bouleau est employé contre la chute des cheveux et certaines maladies de peau.

Les feuilles sont diurétiques et sont prescrites en cas  de : oligurie, oedèmes cardio-rénaux, lithiase rénale, coliques néphrétiques, goutte, arthritisme, hypertension artérielle, cystite chronique et pour lutter contre la cellulite en éliminant les déchets organiques.

 

INFUSION (15 mn) : 30 g de feuilles par litre d’eau. Boire une tasse à jeun le matin et une tasse avant le repas du midi et du soir comme diurétique et en particulier contre la goutte et les rhumatismes et pour prévenir la lithiase rénale.

 

GUIDE DES REMEDES NATURELS : Sélection du reader digest

SECRETS ET VERTUS  DES PLANTES MEDICINALES : Sélection du reader digest

SECRETS D’UNE HERBORISTE : Marie-Antoinete MULOT

100 PLANTES 1000 USAGES : Yves ROCHER

Chez WELEDA NOUS AVONS TESTE POUR VOUS…

LE JUS DE BOULEAU BIO ET L’HUILE DE MASSAGE   »MINCEUR »

 

Je laisse mon fils, Laurent, sportif, consommateur de jus de bouleau  et utilisateur de l’huile de massage vous livrer ses impressions concernant les bienfaits du jus de bouleau bio et de lhuile de massage minceur WELEDA :


 

1) Le jus de bouleau bio WELEDA

 

Contribue à favoriser les fonctions d’élimination.

Au printemps, pour retrouver équilibre et vitalité, il est conseillé pour aider les fonctions d’élimination de l’organisme. Elaborée, de façon à recueillir les substances actives des feuilles, cette préparation pour boisson aux extraits de feuilles de bouleau agit sur les fonctions physiologiques d’élimination. Bénéficiant de cette action, la peau s’éclaircit et le teint se purifie progressivement.

 

Je ne reviendrai pas sur l’origine du jus de bouleau utilisé depuis le Moyen-Age mais je vous explique comment  et pourquoi je le consomme :

Depuis plusieurs années, je fais confiance à WELEDA pour ses produits narurels : j’ai connu cette marque en utilisant lhuile de massage à l’arnica, incontournable dans la préparation et la récupération musculaire des sportifs. Le cyclisme que je pratique assidûment, requiert des qualités physiques certes mais aussi une bonne hygiène de vie pour permettre d’enchaîner les efforts et de progresser. En ce qui concerne l’alimentation  »post effort », l’important est de veiller à tamponner l’acidité de l’organisme et le jus de bouleau convient parfaitement en détoxifiant l’organisme.

Je le consomme, dilué dans une bouteille d’eau minérale à raison de 3 cuillères à soupe :

  • Il accélère l’élimination des déchets métaboliques et des toxines issus d’un effort physique intense.
  • Il favorise l’élimination de l’acide urique responsable des douleurs articulaires : il est donc parfaitement adapté pour dissiper rapidement les courbatures et la fatigue suite à un effort physique intense.
  • Les propriétés diurétiques du jus de bouleau accélère la miction pour mieux détoxifier l’organisme : les urines s’éclaircissent, le nettoyage du corps est accéléré.
  • Sans sucre, le  jus de bouleau WELEDA s’intègre parfaitement dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Son goût, peu prononcé reste agréable grâce au citron qu’il contient. Il est recommandé de faire des cures de plusieurs semaines, aux changements de saisons mais  en ce qui me concerne, je l’utilise en priorité les lendemains de courses ou d’entraînements difficiles. C’est un complément indispensable pour ma récupération en plus des séances d’électrostimulation, du port de textile de compression, et d’un auto-massage régulier avec l’huile de massage minceur WELEDA et bien évidemment d’une alimentation équilibrée et adaptée à mes dépenses énergétiques.

Laurent


 

 

2) L’huile de massage «minceur» WELEDA aux extraits de bouleau :

 

Pour favoriser la réduction de la cellulite.

Sa formule entièrement naturelle agit en cas de prédisposition aux phénomènes cellulitiques (peaud’orange, capitons…) et favorise la réduction de la cellulite déjà installée. Les extraits de jeunes feuilles de bouleau, de romarin et de petit houx dynamisent les échanges du tissu cutané et circulatoire. L’huile de Massage Minceur allie, de surcroît, les propriétés revitalisantes de l’huile de noyaux d’abricot, riche en acides gras essentiels et les vertus hydratantes de l’huile de jojoba. Associé à l’huile de germe de blé, riche en vitamine E, ce complexe d’huiles végétales lisse et raffermit la peau. Les huiles essentielles naturelles soutiennent ces effets revitalisants et raffermissants tout en apportant une note parfumée fraîche et légère.

 

Bien qu’à l’origine cette huile de massage minceur soit destinée à nos chères et tendres compagnes, trônant dans notre salle de bains, je l’utilise régulièrement :

Travaillant essentiellement debout et assis, ces positions statiques ne favorisant pas une bonne circulation sanguine, je ressent souvent en fin de journée comme bon nombre d’entre nous et surtout en période de chaleur, une lourdeur au niveau des jambes . Aussi après mon entraînement du soir, sous la douche je me frictionne les jambes avec une éponge loofah ( (fibre végétale naturelle) en terminant par un jet d’eau froide, en remontant des chevilles vers les cuisses (cela favorise le retour veineux). Puis sorti de la douche, je masse mes muscles avec l’huile de massage minceur WELEDA dont la composition favorise une bonne irrigation des tissus. De plus, le cyclisme exigeant un rasage fréquent des jambes, cette huile permet d’hydratater ma peau en prévenant l’apparition de rougeurs et d’irritations. Sa texture fine et fluide  permet une utilisation économique pour un résultat incontestable de fermeté des tissus en laissant sur la peau une légère odeur citronnée très agréable.

 

Tous ces petits «plus» apportés au quotidien et en complément d’un mode de vie sain, maintiennent le corps en pleine forme !

Laurent

 

J’éspère que vous aurez passé un agréable moment en notre compagnie et de celle du bouleau alors n’hésitez pas à essayer ces excellents produits naturels à base de bouleau que vous proposent les laboratoires WELEDA  et que pouvez retrouver d’un clic sur www.weleda.fr

 

Chantal

 

 


Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

Ecrire un commentaire