Mieux vivre avec les acouphènes :

avril 21, 2015 |  écrit par  |  Dossiers, Non classé

 »L’oreille est le chemin du cœur »

(Voltaire)

oreille

Acouphènes vient du grec akouein (entendre) et phainein (apparaitre) ; sensations auditives non provoquées par des stimulations extérieures. On souffrait déjà d’acouphènes dans l’antiquité et d’ailleurs les anglo-saxons utilisent le terme tinnitus, qui est un mot d’origine latine introduit par Pline l’Ancien au 1er siècle après Jésus-Christ.

En France, de nombreuses personnes souffrent d’acouphènes, occasionnellement ou en permanence et beaucoup restent encore mal informées sur ce sujet. Les acouphènes sont une source d’angoisse et d’inquiétude pour les personnes qui en sont atteintes à un degré plus ou moins important selon leur intensité. Pourtant, contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est possible d’agir sur la perception des acouphènes. Ces désagréables sensations auditives parfois handicapantes se manifestent sous différentes formes (sifflements, bourdonnements, grésillements, tintements, claquements, pulsations..) par intermittence et parfois en permanence selon les cas.

 

Parfois les acouphènes

sont accompagnés d’autres symptômes :

acouphenes

– Hyperacousie : modification du seuil de tolérance aux bruits.

– Phonophobie : certaines personnes ne tolérant plus le bruit développent une attitude de repli ou d’éviction. Et pour beaucoup d’entre elles, se sentant incomprises, un sentiment d’abandon les envahit puisque aucun signal extérieur ne se manifeste pour pouvoir matérialiser et expliquer leur mal-être. D’autres sont impuissantes, n’arrivant pas à gérer ces manifestations  qui les envahissent et se sentent condamnées à les supporter sans pouvoir agir. Certaines, persuadées que rien ne pourra les soulager, accumulent les sensations négatives et refusent de se confronter aux autres.

 

Les conséquences des acouphènes  au quotidien :

 

conséquences acouphènes

– Fatigue, manque de concentration, manque  de sommeil.

– Migraines liées aux tensions.

– Irritabilité, agressivité, colère.

– Difficultés relationnelles familiales et ou professionnelles.

 

 D’où proviennent les acouphènes :

d'où vient les acou

 Il peut s’agir d’un mauvais fonctionnement du système auditif dans lequel le son doit parcourir un long chemin en plusieurs étapes pour pouvoir être découpé, décodé et interprété. L’oreille est constituée de l’oreille externe, de l’oreille moyenne et l’oreille interne où il peut y avoir des dysfonctionnements à tous les niveaux qui peuvent être liés aux acouphènes. Mais parfois les acouphènes peuvent être dus à des cause extérieures du système auditif : problème de dent, de mâchoire, bruxisme, troubles de l’articulation temporal, différents troubles vasculaires (hypertension, athérosclérose, souffle cardiaque…).

Ne restez pas seul avec vos acouphènes : en présence d’acouphènes il faut prendre rendez-vous avec votre généraliste qui vous orientera vers un spécialiste qui à son tour envisagera tous les examens nécessaires pour pouvoir déterminer la cause et l’origine de vos acouphènes.

 

Traitements possibles :

Il n’existe pas vraiment de médicaments ayant une action ciblée pour supprimer les acouphènes mais certains remèdes (antiépileptiques, anxiolytiques, antidépresseurs, vasodilatateurs et fluidifiants sanguins, corticoïdes..) sont parfois proposés pour améliorer le confort des patients et de nouveaux médicaments sont à l’étude. Il existe d’autres solutions pour apporter un soulagement : prothèses auditives, générateurs de bruits, stimulateurs électriques, gouttières bucco-dentaire…

 

Des méthodes alternatives sont possibles :

– L’homéopathie qui ne présente aucun risque pour la santé mais il est souhaitable de consulter un médecin homéopathe qui saura prescrire un traitement adapté à chaque cas particulier.

 

homeopathie

 

– L’ostéopathie est une méthode qui vise à repérer les restrictions de mobilité dans l’ensemble du corps. Elle peut par des palpations et des manipulations douces s’avérer intéressante si les acouphènes sont liés à des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire, à des dysfonctionnements du rachis cervical ou des perturbations du système cardio-vasculaire. Avant de prendre rendez-vous avec un ostéopathe il faudra que vous ayez effectué certains examens ( radio, échographie…)

 

osteopathie

 

– L’acupuncture et médecines douces : cette médecine traditionnelle chinoise consiste à planter des aiguilles dans certaines zones du corps pour agir au niveau du rééquilibrage des émotions qui empêchent l’énergie de circuler dans le corps et en ayant une action sur le système neurovégétatif et anti-inflammatoire en cas de douleurs cervicales.

 

acupuncture

 

– Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) : ce sont des méthodes qui consistent à aider progressivement les personnes souffrant d’acouphènes à se désensibiliser en se confrontant aux peurs qu’ils occasionnent.

 

Cognitive-Analytical-Therapy2

 

Une solution naturelle à découvrir :

La sophrologie.

 

sophrologie

Ces dernières décennies, la sophrologie fait beaucoup parler d’elle en matière de bien-être à travers des ouvrages, CD, communiqués de presse, conférences, stages, ateliers dont les retours sont très positifs pour gérer le stress mais aussi dans certaines pathologies et en particulier pour soulager  les acouphènes. Des études sont en cours dans ce domaine avec l’implication de nombreux sophrologues spécialisés en collaboration avec des médecins ORL. Les membres de L’ONS (organisme national de la sophrologie) lancent un projet d’études qui devrait permettre de valider scientifiquement les méthodes et les résultats de la sophrologie. En agissant sur les systèmes nerveux et émotionnels, la sophrologie constitue donc un accompagnement précieux pour des patients en souffrance car elle soulage leur gêne et améliore considérablement leur vie

Sylvie Sarzaud est sophrologue et membre du réseau de proximité  »Sophrologie et acouphènes » en Bretagne. Elle a publié plusieurs ouvrages suivant le même fil conducteur : apprendre à mieux se connaitre et à vivre plus sereinement!

Sylvie Sarzaud

Je vous conseille la lecture de son dernier ouvrage :

En finir avec

LE STRESS ET LES ACOUPHÈNES

édité par le groupe Eyrolles.

 

livre acouphènes

Ce guide pratique, complet et accessible fait le point sur ces problèmes d’audition qui, continuels ou occasionnels, sont un véritable fléau car ils perturbent la vie quotidienne et parfois même, dans les cas les plus graves, ils empêchent de vivre normalement. Grâce aux bienfaits de la sophrologie, elle propose des solutions pour réduire de manière significative et durable le stress dû aux acouphènes pour enfin… revivre ! Vous trouverez dans cet ouvrage à découvrir chez www.eyrolles.com

– Des explications claires.

– Des tests pour faire le point.

– Des solutions adaptées à chacun.

– Les bienfaits de la sophrologie, une thérapeutique naturelle.


Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

Ecrire un commentaire