Le chat et notre bien-être : la ronron-théraphie !

Le chat et notre bien-être : la ronron-théraphie !

 »Elle jouait avec sa chatte,

Et c’était merveille de voir

La main blanche et la blanche patte

S’ébattre dans l’ombre du soir. »

Paul Verlaine

Les animaux de compagnie sont source de beaucoup de plaisirs et constituent une véritable thérapie pour leurs maîtres. Il est prouvé qu’un animal de compagnie atténue les troubles nerveux, rend la solitude moins pénible et facilite la guérison :  caresser son chat en l’écoutant ronronner c’est un pur moment de bonheur.

Ce félin qui a laissé ses empreintes dans la culture populaire et artistique fut vénéré des Égyptiens puis diabolisé au Moyen-âge mais retrouva ses lettres de noblesse au XVIII ème siècle. En Asie, il est synonyme de longévité, chance et richesse .

 En regardant notre chat, lové dans le fauteuil de mon petit fils Tom, je me dit que « Pompon » et douceur sont intimement liés alors je vais sans le réveiller vous parler de  ce traitement au poil nommé, la Pompon-théraphie, enfin plus exactement…

la  » Ronron-thérapie »   !

Un bien mystérieux ronronnement qui intéresse les scientifiques !

Selon de nombreux spécialistes et vétérinaires, le mystérieux ronronnement du chat aurait de sérieuses vertus thérapeutiques révélées dans les années 1950 par le corps médical américain mais son fonctionnement reste encore mal connu :

Les félins ne semblant pas posséder d’organe dédié précisément au ronronnement. Une première hypothèse suppose qu’une contraction très rapide des muscles du larynx qui comprimerait et dilaterait la glotte ferait vibrer l’air au passage. Une autre, plus ancienne, évoque une vibration de la veine cave, amplifiée par les bronches, la trachée et les cavités nasales. Ces vibrations sonores qui se retrouvent chez la plupart des félins ont une utilité encore mal expliquée mais cet état, comme le sommeil, pourrait être bénéfique pour l’organisme du chat En effet, une hypothèse avance que le ronronnement, dont la fréquence se situe entre 25 et 30 Hz, peut avoir un pouvoir réparateur et même antalgique sur le squelette, les tendons et les muscles. Les effets très relaxants du ronronnement du chat seraient très bénéfique pour l’homme, n’avez-vous d’ailleurs jamais ressenti ce bien-être chaleureux et réconfortant au contact d’un chat ?

– Stress, insomnie, anxiété : le ronronnement du chat apaise naturellement et cela sans effets secondaires. Ainsi les vibrations sonores qu’émet le chat permettent à notre organisme de lutter contre les situations pesantes en nous apaisant comme une séance de musicothérapie. Ces vibrations bienfaisantes transmises à notre organisme par l’ouïe et la peau transmettent des messages de bien-être à notre cerveau.

– Déjà présents  dans certaines maisons de retraite et certains hôpitaux, les chats sont utilisés à des fins thérapeutiques et leur ronronnement, « précieux remède » aurait le pouvoir de faire baisser la tension artérielle en apportant calme et réconfort. Il permettrait d‘améliorer l’immunité mais aussi de lutter contre les inflammations et les douleurs. Pendant les séances de ronron-thérapie, les chats Persan et les Exotic Shorthair sont souvent sollicités en raison de leur nez écrasé qui provoquerait un ronronnement plus puissant et donc plus efficace sur les symptômes du malade.

– Des médecins orthopédistes ont utilisé l’action de ces fréquences pour consolider des fractures ou pour soigner des arthroses persistantes, avec pour résultats, une accélération du processus de cicatrisation et de création de nouveaux tissus !

Si vous n’avez pas de chat à la maison, ou si vous êtes allergiques aux poils de chat mais si vous voulez mieux comprendre le mystérieux bourdonnement du chat, ses attentions à votre égard et pour trouver les réponse à de nombreuses, il existe  le premier livre du genre :

 La ronronthérapie de Véronique Aïache

Cet ouvrage donne les secrets de ce remède naturel et met à la portée de tous les pouvoirs guérisseurs du ronronnement. Entre récits historiques, exercices pratiques, témoignages et photos, ce guide du mieux-vivre, grâce aux chats, devient le compagnon idéal des 7 à 77 ans et contient un CD audio de 30 minutes de ronronnement qui permet à ceux qui n’ont pas de chat de profiter de ses bienfaits… Et ce chat ressemble tellement au mien que j’ai hâte  moi aussi de le découvrir !

 

Pompon dort toujours alors avant de vous quitter, je voulais vous parler des « Neko cafés » fréquents au Japon. Dans ses lieux de repos, les clients se retrouvent en compagnie de chats qui déambulent à leur gré dans la pièce avec des petits recoins et accessoires (comment attirer un chat sur son arbre a chat, paniers en hauteur, jeux, lampes à UV) qui leurs sont dédiés. On vient dans ces bars pour le calme félin qui y règne.

Le temps maussade et les températures basses qui sont encore de rigueur donnent envie de se blottir dans un fauteuil, une tasse de chocolat chaud ou de thé fumant dans la main et entouré d’amis ronronnants. Rassurez-vous, cela sera bientôt possible…

En effet, le Figaro de mai dernier annonçait l’ouverture prochaine du premier bar à chats français qui devrait s’ouvrir à Paris dans le marais. Margaux Gadelon, initiatrice du projet veut occidentaliser ce concept pour mieux séduire les français : affaire à suivre…

je dois vous quitter… Pompon se réveille, j’entends son ronronnement qui m’appelle et rappelez-vous :

« Il y a deux moyens d’oublier les tracas de la vie : la musique et les chats »

(Albert Schweitzer)

Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GRATUIT : 19 Méthodes naturelles pour lutter contre les microbes et booster son immunité​

x