La propolis et ses bienfaits.

La propolis et ses bienfaits.

la_propolis début du dossier

Cette substance fabriquée par les abeilles, riche en principes actifs aux propriétés antibiotiques naturelles, passionne de nombreux chercheurs :  elle est vouée à un grand avenir sur le plan thérapeutique.

 

Production de la propolis.

propolis_collectionneuse

L’abeille récolte une substance résineuse au sein des bourgeons de certains arbres (peuplier, bouleau, saule, aune, orme, sapin, épicéa, chêne…). D’abord, elle détache délicatement à l’aide de ses mandibules de minuscules fragments de résine dans les bourgeons. Puis, avec ses pattes antérieures elle prélève le butin de ses mandibules pour l’entasser dans les corbeilles à pollen situées dans ses pattes postérieures. Ensuite, quand sa charge est suffisante, l’abeille ramène sa récolte à la ruche. Des ouvrières sont alors chargées de vider les corbeilles mais pour ce faire elles doivent attendre le réchauffement de la résine. Aussi, pour accélérer le réchauffement de la résine, ces ouvrières l’enrichissent avec leurs sécrétions salivaires dont la richesse enzymatique entraine la transformation de cette matière première. Des transformations s’opèrent alors, entrainant une maturation organique de la résine et la substance finale ainsi produite s’appelle : la propolis.

 

Utilisations de la propolis par les abeilles:

abeille-propolis utilisation

La propolis rend biens des services aux abeilles :

– Elle set à calfeutrer la ruche et à boucher d’éventuelles fissures pour assurer son étanchéité en agissant à la fois comme un ciment et comme un mastic.

– A l’entrée de l’hiver, les abeilles utilisent de la propolis pour réduire le trou d’entrée de la ruche afin de l’isoler du froid et pour assurer à l’intérieur une meilleure régulation thermique :  c’est une véritable isolation naturelle et écologique ! Quand les abeilles s’activent autour du trou de la ruche c’est signe que l’hiver n’est pas loin.

– Un peu en arrière du trou d’entrée de la ruche, les abeilles construisent à l’aide de la propolis des fortifications destinées à  dissuader les gros animaux (souris, grenouille..) d’entrer. D’où, l’étymologie de la propolis qui est tirée du grec : pro (en avant) et poli (de la cité) ce qui signifie rempart qui protège et dans un sens plus large, défense de la cité.

– Les abeilles tapissent les parois internes de la ruche d’une mince couche de propolis et collent les cadres mobiles entre eux ce qui à l’inconvénient de gêner les apiculteurs lors de la récolte du miel mais qui a l’avantage de préserver le bon état sanitaire de la ruche. Ce n’est donc pas par hasard que les cellules du couvain où grandissent les abeilles nouveau-nées sont celles qui contiennent le plus de propolis comme si les abeilles voulaient les protéger des infections.

– Quand un animal arrive à pénétrer dan la ruche pour voler du miel, les abeilles la tuent. Les plus petits sont évacués à l’extérieur de la ruche mais les plus gros (souris par exemple) que les abeilles ne peuvent porter sont enduites de propolis afin de  les conserver en parfait état pendant des mois jusqu’à ce que l’apiculteur les repère et les enlève. Comme embaumée, la proie, ainsi propolisée ne se décompose pas, il n’y a aucune putréfaction et elle reste intact ! Cela prouve bien que la propolis s’oppose à la prolifération microbienne.

 

Propriétés physiques et

composition de la propolis:

Graphique-de-la-propolis-300x143 composition

La propolis a une couleur brune avec toutes les nuances possibles du jaune au noir, souvent mêlée de teintes rougeâtres et vertes. Sa couleur varie selon sa provenance.

Son odeur est fortement aromatique, mêlant celles des résines, du miel et de la vanille. La propolis de peuplier a l’odeur très prononcée des bourgeons de cet arbre.

Sa saveur est particulière et lors de la mastication il faut prendre soin de bien l’insaliver afin de la ramollir et de bien l’homogénéiser. Toutefois, le début de la mastication peut paraitre désagréable car la propolis colle aux dents comme de la cire mais cette sensation disparait assez vite et sa consistance devient alors proche de celle du chewing-gum. Le goût au début très prononcé, s’estompe pendant la mastication au fur et à mesure que se dégagent les principes actifs. Au bout d’une demi-heure environ, apparait une sensation de picotement sur la langue : on peut alors avaler ou cracher la propolis. C’est cette mastication prolongée qui permet aux propriétés de la propolis de s’exprimer.

L’analyse chimique de la propolis montre de toute évidence son origine par analogie avec celle de certains bourgeons. Par la méthode des solvants, une vingtaine de substances on pu être isolées dont la plupart sont de type flavonoïde, ce qui explique les propriétés antibiotiques de la propolis qui renferme :

55% de substances résineuses,

30% de cire,

10% de substances diverses,

5% de pollen.

 

Les nombreux usages traditionnels

de la propolis :

640px-Mummy_Louvre usage traditionnel

– Les égyptiens, observateurs attentifs de la nature utilisaient déjà la propolis comme ingrédient majeur de leurs savantes préparations où entraient également de nombreuses huiles essentielles pour embaumer leurs défunts.

– Les grecs l’utilisaient pour accélérer la cicatrisation des plaies.

– Autrefois, en Europe Centrale, la propolis était utilisée pour lutter contre la tuberculose.

– Les géorgiens ont pour habitude de frotter l’ombilic des nouveau-nés avec de la propolis pour les protéger des maladies infectieuses de la petite enfance.

– Les caucasiens en font usage pour soigner leurs caries dentaires.

– Autrefois dans les Balkans, la tradition voulait que l’on vernisse les jouets en bois avec une préparation contenant de la propolis pour rendre le jouet imputrescible et pour préserver les enfants des infections.

– Saviez-vous que Stradivarius lui-même protégeait ses violons avec la propolis des abeille de la région de Crémone. Il confectionnait un vernis dont la recette fut longtemps tenue secrète mais dont nous avons la certitude que l’ingrédient majeure en était la propolis. L’éternel et incomparable qualité musicale des  »stradivarius » est fondée sur ce vernis à la propolis.  Cet illustre luthier a fabriqué ses violons dans le premier quart du 18ème siècle et trois siècles plus tard, les violons sont dans un état de conservation remarquable ! Il est vraisemblable que ce soit grâce aux propriétés de la propolis que ces instruments soient restés intacts.

 

Un antibiotique naturel :

antibio nat

De nombreuses expériences ont été effectuées dans le monde sur les bienfaits de la propolis et les scientifiques, biologistes, médecins… qui se penchent sur leurs éprouvettes et analyses, sont subjugués par les richesses insoupçonnées de cette substance naturelle.

Alors que de nombreuses autorités scientifiques et médicales tirent la sonnent d’alarme quant à antibiorésistance due à l’abus de prescriptions des antibiotiques, pour se battre contre les virus, la propolis s’avère une arme efficace.

La propolis aux propriétés bactériostatiques et bactéricides à une action anti-infectieuse remarquablement efficace. Elle contient des flavonoïdes naturels et à l’inverse des antibiotiques elle ne provoque pas de maladies iatrogènes (occasionnés par un traitement médical), ni d’accoutumance. Pour cette raison, elle doit avoir sa place dans toutes les pharmacies familiales.
En plus de ses propriétés antibactériennes elle est également :

– Anti-inflammatoire

– Anesthésiante

– Analgésique

– Antalgique

 

Indications de la propolis:

Indication

produits_de_la_ruche_2

 

– Dans la prévention des maladies bucco-dentaires : carie, pulpite, abcès, gingivite, parodontite, stomatite, glossite.

– En cas de rhume : il est conseillé de mâcher de la propolis longuement et plusieurs fois par jour et de pulvériser quatre fois par jour un extrait fluide de propolis dans le fond de la gorge.

– Pour lutter contre la grippe et stimuler votre immunité.

– En cas de candidose de plus en plus répandue de nos jours : l’action antifongique de la propolis s’avère efficace.  Le candida albicans a un inconvénient majeur, il produit un agent toxique, nommé candidine qui provoque bien des ennuis : prurit anal, d&démangeaisons cutanées, désordres intestinaux, colite, gastrite, œsophagite, gingivite, muguet, maux de tête, fatigue, anxiété, dépression…

– Contre la cystite urinaire contre laquelle la propolis est très active.

– Elle a une action purifiante des intestins. Les putréfactions intestinales, sources de ballonnement et d’inconfort, peuvent être traitées par des cures régulières de propolis en poudre ou en gélules.

– Elle aide à soigner les ulcères gastriques.

– Elle a une action contre le psoriasis.

– Elle apaise la conjonctivite.

 

Où trouver de la propolis :

Il est très difficile  de trouver de la propolis pure mais de nombreux laboratoires commercialisent des produits à base de propolis. On trouve également des sprays antibiotiques contre les maux de gorge, des gommes à mâcher contre les infections buccales. La propolis est aussi proposée en capsules  et souvent associés à d’autres substance naturelle (gelée royale, pépins de pamplemousse… ).

Je vous recommande particulièrement la marque Ladrôme qui vous propose d’excellents produits bio à base de propolis :  bonbons, comprimés, extrait hydro-alcoolique, baume respiratoire, stick lèvres, spray nasal, spray buccal, gommes à mâcher, sirop et leur dernière nouveauté :

Un concentré bio sans alcool à base de Propolis et Pépins de pamplemousse

10671396_344745529032154_7508689547873765853_n

A forte teneur en bioflavonoïdes,  ce concentré bio est une synergie parfaite contre les maux d’hiver et pour favoriser la résistance de l’organisme.  A découvrir d toute urgence dans les magasins BIO, les pharmacies et les parapharmacies !

En ce qui me concerne, j’ai commencé ma cure  de Propolis (attention ne pas utilisé ce produit chez les enfants de moins de  6 ans) : à raison de 20 gouttes dans une boisson, 3 fois par pour booster mon immunité afin de mieux affronter les rigueurs hivernales. 

Je suis également très respectueuses des prescriptions naturelles ordonnées par les abeilles à savoir :

Chaque jour et depuis plusieurs années, j’utilise un spray nasal et un spray buccal pour barrer la route aux petits maux hivernaux et ma foi je m’en porte plutôt bien !

Et vous vous utilisez la propolis ?

Je vous invite à retrouver les excellents produits

logo-ladrome

à base de propolis sur le site :

www.drome.provencale.com

Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

Une réaction au sujet de « La propolis et ses bienfaits. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GRATUIT : 19 Méthodes naturelles pour lutter contre les microbes et booster son immunité​

x