Le pollen, du bien-être en pelotes !

octobre 3, 2012 |  écrit par  |  Dossiers

Comme tous les autres produits de la ruche, le pollen existe depuis que l’abeille est apparue sur la terre il y a environ 50 à 60 millions d’années mais contrairement au miel qui participe à la nourriture de l’homme depuis ses plus lointaines origines et que l’usage de la cire et de la propolis remonte à plusieurs millénaires, le pollen (comme la gelée royale) est resté inconnu jusqu’à une période relativement récente et n’est utilisé sur le plan alimentaire et médicinal que depuis quelques décennies seulement. L’engouement du public pour les vertus du pollen ayant augmenté son intérêt commercial, les apiculteurs  proposent le pollen de leurs abeilles à la vente pour améliorer notre bien-être.

Ce véritable concentré de bienfaits,  apporte de nombreuses diastases, des sels minéraux et des vitamines alors une cure de pollen s’impose pour affronter l’hiver avec vigueur, qu’en pensez-vous ? !

 

Un peu de botanique :

Une fleur est pourvue de structures reproductrices femelles (ovule et pistil) et mâles (les étamines). La partie terminale des étamines présentent les anthères dans lesquelles sont logés des corpuscules ovoïdes ou sphériques : les grains de pollen. Lors de la récolte, les mâchoires et la langue des abeilles déchirent les sacs de pollen, des grains s’en échappent et viennent se coller sur les poils de l’insecte d’où ils se déposeront sur le pistil d’autres fleurs lors des visites suivantes. C’est ainsi que l’abeille participe à la pollinisation des fleurs et à la reproduction de plus de 200 000 espèces de plantes à fleurs sur la planète ainsi qu’à la pérennité de la nature. L’abeille est fort utile pour aider à augmenter le rendement des surfaces fourragères ainsi que la production des arbres fruitiers.

 

Le pollen pour l’abeille :

Pour la survie de la ruche, le pollen est indispensable et sans lui ni gelée royale, ni cire ne pourraient exister. C’est au printemps que la consommation de pollen par les abeilles est la plus importante et cette période correspond avec l’activité de ponte de la reine.

Le pollen constitue pour les abeilles une réserve nutritive de protéines qu’elle recueille au moyen de ses 3 paires de pattes pour former une pelote qui pèse entre 4 et 10 mg soit 8 à20 mg par voyage pour la visite d’environ 80 fleurs ! Chaque récolte est ajoutée à la précédente, l’abeille tasse avec sa tête les pelotes au fond de l’alvéole pour le conserver car ce « pain des abeilles » est la nourriture  indispensable des larves et des nourrices.

 

Composition :

Le pollen, antioxydant, est une substance naturelle extrêmement riche qui contient :

– Des protéines et des acides aminés dits essentiels (tryptophane, méthionine, histidine, leucine, isoleucine,  phénylalanine) et cette richesse en protéines lui vaut le surnom de  »steak des abeilles ». Cette teneur est comparable à celle des légumineuses : 100 g de pollen apporte autant de protéines assimilés que 7 œufs ou 400 g de viande haché !

– Des acides gras (en fonction de son origine néo-botanique, la fraction lipidique qui le compose varie en qualité et en quantité).

– Des glucides simples et polysaccharides  résultant du nectar utilisé par la butineuse pour coller les grains entre eux.

– De nombreux éléments minéraux (calcium, magnésium, zinc, phosphore, potassium, fer, cuivre, soufre…)

– Des vitamines du groupe B, de la vitamine C, et des vitamines liposolubles (provitamine A, vitamines D et E) ainsi que des facteurs de croissance, du sélénium et de la rutine qui complètent la structure intime pollinique.

– Des principes antibiotiques.

– Des enzymes vecteurs d’échanges métaboliques.

– Des pigments responsables de la couleur du pollen.

– Sec ou congelé il renferme peu d’eau (18%) ce qui lui permet  une bonne conservation.

 

 Propriétés et indications :

Le pollen concentre les propriétés thérapeutiques des fleurs dont il est originaire et selon sa provenance il possède des qualités différentes mais ses indications sont nombreuses :

–  Régularisation du fonctionnement intestinal :  le pollen permet de stimuler un transit paresseux et ses propriétés antibiotiques aident à traiter les diarrhées. Il est utile pour reconstituer une flore intestinale déficiente.

–  Fatigue physique et intellectuelle, insomnie, stress, troubles de la senescence, convalescence,  maladies infectieuses, dégénératives et chroniques. Il stimule le système immunitaire par l’influence combinée des vit A, E du sélénium et du cuivre.

Problèmes prostatiques chez l’homme : Selon Marie-Antoinette Mulot, auteur  »des Secret d’une herboriste » le pollen, « nutriment roi des maux de la prostate », à une action indéniable pour prévenir et guérir les troubles prostatiques. Grâce au précieux bêta-sistérol qu’il contient il facilite la relaxation des muscles de l’urètre, diminue l’inflammation, améliore la contractibilité de la vessie et renforce les parois vasculaires de l’appareil urinaire.

Déminéralisation de l’organisme : ses nombreux minéraux permettent de lutter contre déminéralisation, ostéoporose, problème de croissance, carie dentaire... Pour la santé de vos os prenez du pollen et mangez du poisson !

Problèmes de vascularisation : Certains pollens, en particulier le pollen de sarrasin, renferment jusqu’à 17 mg de rutine qui lui confère une vertu très précieuse, celle de renforcer et d’assouplir les vaisseaux sanguins et d’améliorer la circulation sanguine en particulier au niveau des jambes.

Santé des yeux  : Les vitamines C et E maintiennent l’intégrité fonctionnelle de l’œil et le bêta-carotène nourrit la rétine et prévient la dégénérescence de l’œil. Le zinc et le sélénium contribuent à retarder le vieillissement des tissus de l’œil fragile et vulnérable à l’agression des radicaux libres.

Problèmes alimentaires : C’est un régulateur amenant les obèses à s’alimenter de façon plus rationnel et les maigres  mieux se nourrir.

Impuissance masculine et frigidité féminine.

Chutes de cheveux.

 

Conditionnement et posologie :

 Pour le collecter, l’apiculture place une trappe à l’entrée de la ruche que l’abeille traverse en laissant tomber du pollen dans un « tiroir à pelotes » placé sous la ruche. Recueilli le jour même les grains sont mis à sécher une dizaine d’heures environ et sont ensuite stockés dans des récipients étanches remisés dans un local frais et sec à moins que le pollen ne soit aussitôt congelé.

La présentation du pollen se fait en pots de verre sous forme de grains multicolores non amalgamés. On peut également le trouver sous forme de  dragées ou de capsules mais de toutes les formes disponibles, la plus efficace reste incontestablement le conditionnement en barquette sous forme fraîche car ses qualités sont parfaitement conservées et sa saveur mieux appréciée.  En moyenne, une cure de pollen peut durer un mois ou deux à raison de 2 à 4 cuillerée à café par jour pour un adulte et une demie cuillerée à café pour les enfant de moins de 10 ans et elle peut être renouvelée plusieurs fois par an.

Faire une cure de pollen en période hivernale aide à lutter contre les virus et le bactéries. Pour les personnes sujettes au rhume des foins, les pollens entomophiles (transportés par les insectes) dont la majorité des allergènes ont été détruits par les enzymes salivaires de l’abeille permettent  de soulager ces réactions allergiques .

 

 

Logo Pollenergie - Bee natural

apiculteurIl était une fois…

En 1993, Patrice Percie du Sert est apiculteur à Clermont Dessous, petit village du Lot et Garonne, quand il découvre un procédé inédit pour commercialiser le pollen sans le sécher ni le déshydrater  : Il superpose 2 modes de conservation : la congélation et la mise sous atmosphère contrôlée.

Cette entreprise vous propose du pollen frais, conservé dans sa matrice, non transformé et dont la densité nutritionnelle est de qualité supérieure aux autres. Pollenergie protège ce super aliment grâce à un procédé breveté, unique au monde, qui préserve les bienfaits du pollen.Procédé breveté Percie du Sert

Ainsi préparé, son pollen peut voyager à température ambiante en conservant toute sa fraîcheur et sa richesse nutritionnelle. Cette innovation fait beaucoup de bruit  et avec elle, les consommateurs découvrent un aliment bien-être exceptionnel.

En 1997, la ruche Pollenergie est créée et depuis, tous ceux qui ont rallié l’aventure n’ont de cesse de revisiter l’ensemble des produits de la ruche pour un maximum de fraîcheur et de promesses tenues aux consommateurs.

C’est pourquoi, pour votre cure de pollen, je vous recommande le pollen frais, Pollenergie, « 100% super aliment », bienfaisant, pour passer l’hiver et aborder le printemps en pleine forme

  A découvrir

une gamme de 4 origines florales principales choisies pour leurs caractéristiques nutritionnelles et notre bien-être.

– Les pollens congelés de bruyère, châtaignier, ciste, saule, mille fleurs, mille fleurs bio, maxi saule fruitier bio, châtaignier Ronce bio maxi ciste bio pour lutter contre le vieillissement, pour rester Zen, pour booster votre vitalité, pour une cure détoxification et pour rester en forme.

– Le KIDOUPOLLEN bio, fortifiant pour le petits déjeuner équilibré des petits ! Une recette spécialement étudiée pour répondre aux besoins nutritionnels des enfants et pour les aider à protéger leur organisme des agressions extérieurs et leur entrain naturel.

J’ai testé la nouveauté Pollenergie, EFFIpollen pour un bien-être au petit déjeuner et une bpnne harmonie digestive : Cet excellent mélange de pollens 100% d’origine végétale, (aubépine, châtaignier et ciste) et d’anis vert ont complété mon petit déjeuner quotidien en m’apportant  les micronutriments indispensables à une bonne digestion et les fibres nécessaires pour faciliter mon transit tout en m’aidant à garder un ventre plat. Saupoudré sur une tartine de confiture, j’ai apprécié son gout anisé et sa texture humide plus facile à avaler que le pollen séché. Est-ce le pollen mais je me sens moins ballonnée ? 

 

Petit déjeuner

 

Allez, vite, une petite pause butinage chez www.pollenergie.fr pour découvrir d’un petit clic pollinisateur  la diversité des pollens préservés à l’état frais et commander celui qui répondra à votre attendre  pour une cure hivernale ou printanière pleine de bienfaits .

Je vous quitte avec regret, ma petite ruche m’appelle mais avant voici pour  pour effacer, atténuer vos rides et revitaliser votre peau…

la recette naturelle d’un masque au pollen !

Préparation :

Moudre finement 2 c à soupe de pollen  avec deux jaunes d’œuf frais. Étaler sur le visage et le cou et garder 20  à 30 minutes. Pour terminer, rincer à l’eau tiède puis à l’eau froide.

 

 

Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...