Mal de dos : prévenir et soigner.

novembre 15, 2016 |  écrit par  |  Non classé

young man with a pain in a waist on a white background. Rear view of a young male

 

Prévenir et soigner son mal de dos en rétablissant l’harmonie globale du corps : lPr Jacques Théron présente une méthode diagnostique et thérapeutique globale reposant sur le rétablissement de l’harmonie des muscles dorsaux.

 Après avoir travaillé sur le traitement de la hernie discale en privilégiant un traitement radiologique interventionnel, le Pr Jacques Theron a étendu ses travaux à l’ensemble des pathologies du dos, mettant au point une méthode qui non seulement soigne le mal de dos mais répond aussi plus largement à des besoins de mieux-être des individus.

 Le Pr Jacques Théron a mis au point une méthode diagnostique et thérapeutique destinée à redonner à l’ensemble du corps un soutien actif pouvant être utilisé dans une infinité de pathologies à titre exclusif ou complémentaire d’une autre thérapeutique. L’expérimentation de cette méthode a montré sa grande efficacité dans l’amélioration des performances sportives avec ou sans douleurs et dans le mieux-être au quotidien des individus (mieux-être articulaire, postural, gastrique, tension nerveuse, etc.).

 Cette méthode est née de son expérience du traitement percutané (sans chirurgie ouverte) des hernies discales par injection dans le disque d’abord d’un enzyme (Chymopapaïne) puis d’un gel alcoolique radio opaque (Discogel), une thérapeutique extrêmement efficace et qui se pratique en ambulatoire.

Le Pr Théron raconte :

 

presentation-professeur-jacques-theron-300x275

 

 « Nous avions constaté, en examinant ce type de patients, que les muscles de leur dos présentaient un fonctionnement dysharmonieux qui s’accompagnait d’une diminution des forces musculaires de l’ensemble du corps. D‘autre part, nous avions noté qu’il était possible de rétablir cette harmonie – et ainsi de récupérer des forces musculaires normales – en stimulant la zone de dysharmonie musculaire par des moyens thérapeutiques simples comme l’acupuncture ».

 Il apparaît en effet, au cours les travaux conduits par le Pr Theron, que la relation entre l’harmonie de muscles du dos et l’état des forces musculaires du reste du corps est manifestement purement énergétique. Partant de ces résultats, le Pr Théron a donc défini une méthode globale qui sert à la fois pour le diagnostic des dysharmonies du dos et pour une prise en charge thérapeutique en vue d’un mieux-être global :

 

1diagnostic

  Au plan diagnostique, il est possible par l’examen du dos et en créant un « circuit » énergétique avec toutes les parties du corps que l’on souhaite tester, d’affirmer avec précision le caractère pathologique ou non de la zone examinée. Ceci peut s’appliquer aux douleurs du dos et des autres articulations mais aussi à l’intestin qui apparaît être une des commandes énergétiques les plus importantes du corps.

 

7779834946_des-medicaments-illustration

  Au plan thérapeutique, il est également possible par cet examen du dos de sélectionner quels sont les produits thérapeutiques susceptibles d’être efficaces et à quelle dose. Les possibilités sont donc infinies comme le sont les produits potentiels (phytothérapie, homéothérapie, fleurs de Bach, etc.)L‘utilisation de l’acupuncture de façon originale permettra aussi de stimuler à la « dose énergétique exacte » un nombre limité de sites reconnus pathologiques par l’examen et de rétablir l’harmonie globale du corps.

 En complément, la technique percutanée complémentaire de « liposuccion » lombaire également mise au point par le Pr Théron dans le cadre de traitement de hernies discales, peut dans certains cas avoir un apport thérapeutique important : elle vient libérer les muscles du bas du dos de la graisse chargée de toxines algiques qui s’est souvent installée autour de leur atrophie, et ainsi restaurer le soutien actif de la colonne vertébrale.

 « Quelle que soit la pathologie à traiter, il serait erroné de ne considérer que la composante anatomique. Ne pas tenir compte du caractère multifactoriel de la pathologie (postural, musculaire, infectieux, émotionnel et plus globalement énergétique) aboutit souvent à un résultat partiel. C’est pourquoi il est impératif d’inclure tout diagnostic ou traitement dans une conception thérapeutique globale incluant une harmonisation musculaire paraspinale et, si besoin, une technique d’expansion musculaire par liposuccion au risque, dans le cas contraire, de ne traiter qu’une composante de la pathologie », conclut le Pr Théron.

 

 A propos du Pr Jacques Théron :

 http://jacquestheron.fr/

Neuroradiologiste et radiologiste interventionnel. Ancien interne et chef de clinique des hôpitaux de Paris. Professeur de radiologie au CHU de Caen (1976-2009), ex Professeur de Neuroradiologie et Neurochirurgie, Institut Neurologique MC Gill UniversityMontreal, Canada (1983-1985), ex Professeur de Neuroradiologie et Neurochirurgie, USC Los Angeles Californie (1990). Dyke Memorial Award 1974.
Plus de 200 publications scientifiques. Invité par les plus grandes universités pour présenter ses travaux et former des élèves.
Principaux domaines scientifiques d’excellence : traitement des artères carotides par voie endovasculaire, traitement des hernies discales par voie percutanée.


Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

Ecrire un commentaire