Douleurs articulaires : les moyens naturels pour les soulager.

octobre 27, 2015 |  écrit par  |  Dossiers, Non classé

 »Qui ne veut pas contracter de rhumatismes doit fuir la rosée. »

 

Sans-titre-1

Quand arrive l’hiver, les douleurs se réveillent et plus nous vieillissons plus elles ont tendance à s’installer définitivement dans nos vieux os ! Un célèbre dicton dit  » les rhumatismes ne font pas mourir, au contraire, ils vous font vivre vieux  » mais néanmoins ces douleurs articulaires sont douloureuses et souvent les médecins peinent à les guérir en soulageant les crises aiguës jusqu’à l’arrivée de la suivante.

 

Causes des douleurs articulaires :

 

douleurs-causes

Rhumatismes, goutte, arthrose… se manifestent de la même façon : douleur, blocage d’une articulation (genou, coude, épaule, hanche, poignet, doigt, orteil, dos, nuque…) mais les causes sont multiples :

Certaines familles sont prédisposées à des articulations fragiles.

Il y a aussi les gros mangeurs de viande qui, sans en avoir souffert dans leur jeunesse, se trouvent atteints en vieillissant par la goutte ou les rhumatismes à cause d’une alimentation pléthorique. En effet, l’acide urique en excès se dépose dans les articulations et entraine une inflammation plus ou moins aiguë et douloureuse.

Les causes accidentelles (choc, fracture, virus) qui laissent l’articulation vulnérable, provoquent l’arrivée des rhumatismes.

Certains efforts répétés obligent certaines parties du corps à être sous tension et entrainent  une inflammation chronique chez des personne non rhumatisantes. C’est le cas du joueur de tennis (tennis elbow), du joueur de golf (golf-elbow), des travailleurs utilisants des outils lourds ( marteaux piqueurs, tronçonneuses…) ou des écrivains (la fameuse crampe de l’écrivain).

 

Soulager les douleurs articulaires :

douleur-musculaire soulager

En cas de goutte, votre médecin vous demandera de revoir votre alimentation en évitant les viandes grasses, le gibier, les fritures, les pâtisseries, les épices, l’alcool, le café et il vous conseillera de l‘activité physique pour éliminer les toxines accumulées dans l’organisme et empêcher les articulations de se gripper. Alors : soyez moins gourmands et plus actifs !

Lors de crises rhumatismales accidentelles, il faut éviter certains aliments qui favorisent l’inflammation : les aliments acides qui augmentent la décalcification osseuse (vinaigre, épinards, cornichons, rhubarbe, abricots, oseille, tomate..).  En contre partie, il est conseillé de privilégier les aliments riches en calcium : produits laitiers, crevette, moule, les fruits secs (figue, raisin, pruneau, datte…) ; les oléagineux (amande, noisette, noix, pistache) ; certains végétaux (chou, cresson, épinard, thym, persil, cassis..) ; le chocolat et certaines eaux minérales calciques.

Le thermalisme peut s’avérer utile car certaines eaux thermales soulagent les douleurs chroniques mais c’est surtout la chaleur qui est recommandée. Les rhumatisants ont donc intérêts à fuir les climats froids et à privilégier les sources de chaleur (soleil, bouillotte…). En cas de douleur, pensez à bien couvrir les parties du corps douloureuses. Autrefois, les anciens portaient châle sur les épaules, flanelle autour des reins et fuyaient les courants d’air : ils n’avaient pas froid !

 

Des tisanes bienfaisantes 

pour lutter contre les rhumatismes :

 

tisane

Ils existent de nombreuses tisanes qui soulagent les rhumatismes (cassis, reine des prés, ortie, bouleau, bardane, frêne, cerfeuil…). Ces tisanes doivent être à la fois diurétique et calmante.

Vous pouvez essayer l’infusion de feuilles de fraisier qui est recommandée en cas de goutte et de rhumatisme.

Voici la recette d’une infusion de Maurice Mésségué extraite de son livre  »C’est la nature qui a raison  » : 4 tranches de citron, une pincée de lavande, une pincée de chiendent pour un litre d’eau. Boire 4 tasses par jour.

En voici une autre, (extraite de l’Encyclopédie de Santé Familiale Michel Bontemps) anti-douleur, un peu amer mais efficace à ce qu’il parait : mélangez 50 g de bardane en racine, 50 g de feuilles de bouleau, 50 g de prêle plante, 50 g de reine des prés plante. Comptez 4 cuillères à soupe du mélange pour un litre d’eau froide. Faites bouillir 3 minutes et laisser infuser 10 minutes. Boire le litre entre les repas.

 

Des traitements naturels

pour soulager là où ça fait mal :

bouillotte

Depuis bien longtemps, l’expérience et les usages ont prouvé l’efficacité des onguents, baumes et cataplasmes. D’ailleurs, souvenez-vous lorsque grand-mère appliquait à grand-père une feuille de chou cru sur son dos pour soulager la douleur ! C’est parait-il un des végétaux qui  »tire la douleur » de toutes les inflammations externes et internes !? Grand-mère utilisait aussi des cataplasmes de cresson ou de blettes séchées passées à l’eau bouillante ou de la même façon du lierre grimpant, de la menthe poivrée ou des feuilles de violette.

Pour une action immédiate vous trouverez des patchs articulaires à appliquer sur les zones douloureuses qui contiennent des plantes et des huiles essentielles. Ces produits diffusent progressivement leurs actifs pour mieux vous soulager. Connaissez-vous  le célèbre Baume du Tigre : c’est un onguent utilisé pour soulager les douleurs musculaires associées au surmenage, au mal de dos, à l’arthrite et à tout problème musculo-squelettique. En améliorant la circulation de l’énergie et du sang, le Baume du Tigre permet aux muscles de se détendre, et diminue l’inflammation des articulations et des tendons. Ainsi il soulage la douleur et aide le processus de guérison.

Faites chauffer au bain marie 1/2 litre d’huile d’olive avec 100 g de camomille, marjolaine ou serpolet pendant un petite heure et passez. Frictionnez ensuite souvent l’articulation douloureuse.

Jetez un bouquet de sauge et de romarin dans votre bain : il parait que ces plantes sont d’excellents anti-fouleur.

 

Des plantes réputées pour

soulager les douleurs articulaires :

 

iplantes douleurs

 

La prêle, l’ortie, le bambou contiennent du silicium bénéfique pour les articulations. La silice participe à la souplesse des articulations mais l’organisme ne peut la fabriquer, seulement la stocker et sa capacité diminue avec le temps d’où la nécessité d’un apport régulier. La silice organique est la plus assimilable par l’homme.

bambou

Les feuilles du cassis sont traditionnellement utilisées comme anti-inflammatoire naturel pour favoriser les conforts articulaire.

cassis-et-feuilles-d-isolement-collection-37272384

Le gingembre : une cuillère à café de gingembre en poudre ou 35 g de gingembre frais par jour pourrait diminuer les douleurs de l’arthrite sans doute en raison de son action sur la circulation sanguine qui contribue à écarter les substances inflammatoires des articulations.

gingembre4-2-

La racine secondaire d’harpagophytum est riche en harpagoside et enprocumboside qui lui confèrent une activité anti-inflammatoire naturelle.

harpago

Le curcuma est utilisé en médecine ayurvédique indienne car renommé pour son action sur la douleur grâce à son actif naturel, la curcumine qui agit bénéfiquement sur les douleurs.

30_curcuma201109_g

La reine des prés est utilisée pour soulager douleurs et gênes musculaires et articulaires.

reine-des-pres

Le frêne aide à maintenir des articulations flexibles.

frene

Un traitement phytothérapeutique à base daloé vera soulage et soigne les personnes souffrantes de maladies rhumatismales (arthrose, arthrite, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite, douleurs articulaires). Vous trouverez des produits à base d’aloe-vera chez www.forever-france.fr

 

Plantes-pour-la-peau

 

En Inde, en Chine et en Afrique du Nord, on emploie la résine de boswellie depuis des millénaires. En médecine traditionnelle ayurvédique en Inde, elle contribue à la santé des articulations et soulage les douleurs rhumatismales.

Boswellia-serrata

 

Certaines huiles essentielles sont employées pour leurs vertus apaisantes :

citronnelle, cajeput, coriandre, eucalyptus, gingembre, marjolaine, pin sylvestre, sauge, mélisse, ylang-ylang, menthe, girofle, thym. Pour les utiliser à bon escient, demandez conseil auprès d’un professionnel de la santé.

 

Et quoi d’autres encore…

marron-d-inde-fruit-concasse-bio-

  • Certains assurent que porter un marron d’Inde dans sa poche préserve des rhumatismes.
  • Consommez de l’huile de foie de morue particulièrement riche en vitamine A et D qui participent notamment au maintien des os.
  • L‘huile de Krill  »nourriture de la baleine » qui est riche en phospholipides d’oméga 3 a fait l’objet de nombreuses études : sa structure moléculaire est proche des phospholipides humains.
  • Le cartilage de requin est une source naturelle de calcium qui participe au maintien d’une ossature normale.
  • Glucosamine et chondroïtine sont deux substances essentiellement produites par l’organisme mais si ce processus de production vient à flancher, le cartilage dégénère et l’arthrose s’installe. Elles assurent, élasticité solidité et intégrité à nos cartilages. La chondroïtine est un des principaux constituant des cartilages auxquels elle apporte souplesse et solidité tout en prévenant de nouvelles dégradations. La glucosamine assure la cohésion et la lubrification des cartilages et apaise les douleurs articulaires. L’association de ces deux composants complémentaires peut, selon certaines études, soulager les arthroses modérées.
  • Sans aucun doute, l’acupuncture, le shiatsu, le yoga peuvent soulager les rhumatisants.
  • On dit que porter un bracelet de cuivre autour du poignet est censé  éloigner la douleur par magnétisme.

Vous trouverez sur le site www.infine-santé.com de nombreux compléments alimentaires pour soulager vos douleurs articulaires.

 

57e2f5cd6430df678d8c4587263ef12b

Plus extraordinaire encore… Les cures de piqûres d’abeilles régulières immuniseraient peu à peu le corps ! Mais n’allez surtout pas vous frotter à un essaim d’abeilles bien qu’il paraitrait que parmi les apiculteurs il y aurait peu de rhumatisants. Cela reste à prouver ! Aussi si parmi vous, chers lecteurs, des apiculteurs il y a, nous serions ravis d’avoir vos appréciations sur le sujet.

 

Alimentation et confort articulaire :

Calcium

 Une bonne alimentation est indispensable au maintien d’une bonne ossature et cela à chaque âge de la vie. Le calcium est un minéral essentiel qui entre dans la composition des os ainsi que la vitamine D qui aide à la fixation du calcium mais ils ne sont pas les seuls éléments nutritifs qui ont une action bénéfique sur les os : les protéines, le zinc et le magnésium ont aussi un rôle sur le maintien d’une ossature normale.

Attention :  ces conseils n’ont pas pour but de vous soigner seul et n’est pas un encouragement à ne pas aller voir votre médecin.  Même si on peut se risquer dans les limites du raisonnable à soigner seul ses petites douleurs, tout symptôme qui persiste et s’aggrave doit obligatoirement vous amener à consulter un professionnel de la santé.

Prenez bien soin de vous

et

pensez à nous donner vos petites recettes naturelles si vous en avez !

jolie rose rose

 


Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

2 commentaires


  1. Bonjour, j’ai beaucoup aimé lire ton article qui était très intéressant, merci pour toutes ces infos !!

Trackbacks

  1. Le soufre et ses bienfaits. - Bien-être au naturel

Ecrire un commentaire