Le seitan : c’est quoi ?

Le seitan : c’est quoi ?

Les protéines sont essentielles à la construction, à l’entretien et au renouvellement de nos cellules et les protéines végétales permettent de maintenir un bon équilibre. D’ailleurs, tous les nutritionnistes s’accordent aujourd’hui pour recommander une plus juste répartition des protéines animales et végétales dans notre alimentation et c’est pourquoi beaucoup d’entre nous introduisent des protéines végétales (soja, céréales, légumineuses…) dans leur menu. Aussi après vous avoir récemment parlé du soja, je voulais vous présenter le seitan issu du blé :

champ-de-ble

 

Le mot seitan provient du japonais «sei » qui signifie «fait de ou composé de» et «tan» qui désigne les protéines. Le seitan qui  existe en Chine et au Japon depuis plus de 1000 ans  était, à l’origine, préparé par des moines bouddhistes zen à qui il apportait une excellente source de protéines végétales.

Le seitan concentre le meilleur de la céréale : la part protéique du blé est séparée mécaniquement de la farine par lavage puis pétrie avec de l’eau afin d’obtenir une pâte. Celle-ci est ensuite cuite dans un bouillon aromatisé pour donner le seitan.

Attention : obtenu à partir du gluten de blé, le seitan est contre-indiqué aux personnes intolérantes au gluten.

 

Ses avantages :

seitan intro

Le seitan appelé aussi  »viande de blé » est très digeste et peu calorique : 110 calories aux 100g.

Très pauvre en lipides, moins de 4%, il ne contient pas de cholestérol.

C’est un excellent substitut à la viande car il possède une teneur élevée en protéines (en moyenne 30%). A titre de comparaison, le bœuf n’en contient que 18% et le poisson, 20%.  Ce succédané de la viande,  est plus riche en acides aminés soufrés que les protéines animales et ne contient aucune purine*.

*En plus des pyrimidines, les purines sont les composants principaux des acides nucléiques. Ce sont des substances présentes naturellement, dont la structure de base est composée d’atomes de carbone et d’azote. Les purines ne sont pas essentielles, car elles peuvent être synthétisées par l’organisme. Chez certains êtres humains ayant une prédisposition génétique, la dégradation des purines engendre la formation d’acide urique qui ne peut pas être éliminé en quantité suffisante dans l’urine. (wwww.agroscope.admin)

Attention toutefois :  obtenu à partir du gluten de blé, il est contre-indiqué aux personnes intolérantes au gluten.

 

Comment le préparer et le cuisiner :

Sojaschnitzel

Vous pouvez préparer vous-même le seitan : pour le réussir, vous trouverez de nombreuses recettes sur internet.

Le seitan se cuisine de différentes façon (daube, brochette, sauce bolognaise, tajine…) ou se prépare tranché comme un steak, une escalope ou sous forme de galette. Il remplace avantageusement la viande dans un repas et permet de rééquilibrer les apports en protéines animales et végétales de notre alimentation.

En boutique bio, il est disponible en bloc, haché ou sous forme de steaks, galettes ou plats cuisinés : alors,  si vous n’en avez encore jamais mangé,  commencé par le gouter en plat cuisiné. Pour ce faire, en accueillant soleil et bonne humeur à  votre table,  je vous propose de découvrir chez DANIVAL un délicieux Chili con SEITAN  et pour fêter cet évènement, n’oubliez pas de sortir vos chapeaux mexicains !

Danival-Chili-con-Seitan-525g
En effet, cette délicieuse recette inspirée par la cuisine TEX-MEX et concoctée par les cuisinés de chez Danival est une déclinaison végétarienne du chili con carne où la viande de bœuf est avantageusement remplacée par du seitan.

A la maison , nous l’avons gouté et même mon mari qui préfère les recettes traditionnelles l’a beaucoup aimé accompagné d’un riz  semi-complet ! Idéal, pour un repas rapide aux couleurs mexicaines et tellement délicieux que vous en redemanderez ! Découvrez-le vite sur ce lien :

CHILI con SEITAN Danival

 

Pour terminer et pour ceux qui aiment cuisiner le seitan, voici a recette du :

Colombo de seitan

colombo de seitan

Ingrédients : 1 bloc de seitan coupé en cubes ; 2 courgettes ; 2 échalotes ; 2 oignons ; 2 gousses d’ail ; 1 branche de thym ;  2 c à soupe d‘huile d’olive ;  2 c à soupe de colombo en poudre ; 1 pincée de piment en poudre ; sel et poivre.

1) Pelez et émincez très finement les échalotes et les oignons. Pelez et écrasez les gousses d’ail.

2) Dans une cocotte, faites revenir les morceaux de seitan dans l’huile, saupoudrez avec le colombo puis mélangez sans cesse. Quand le seitan est bien coloré, gardez-le en attente dans une assiette.

3) Faites fondre dan la cocotte le mélange d’échalote, d’ail et d’oignon. Quand les oignons sont transparents, remettez les morceaux de seitan et versez 20 cl d’eau bouillante. Ajoutez le thym, une pincée de piment en poudre, du sel et du poivre. Laissez mijotez une trentaine de minutes.

4) Lavez les courgettes puis coupez-les en gros dés sans les peler. Ajoutez ces dés dans la cocotte et et laissez cuire encore 20 minutes.

5) Servez bien chaud avec un riz créole et des quartiers de citron vert.

Bon appétit………..et au fait :

Comment le cuisinez-vous ?

 

Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GRATUIT : 19 Méthodes naturelles pour lutter contre les microbes et booster son immunité​

x