Gemmothérapie : les bourgeons et votre bien-être !

Gemmothérapie : les bourgeons et votre bien-être !

« Le seigneur fait sortir de la terre les simples : l’homme sensé ne les méprise pas »?

(extrait de l’Ecclésiaste)

image un bourgeon

Le préfixe gemo peut prêter à confusion car une gemme est une pierre précieuse mais en grec  »gemo » veut dire bourgeon donc la gemmothérapie est la médecine par les bourgeons et la lithothérapie dont je vous parlerai dans un autre dossier est celle par les pierres précieuses ou non. Pour l’ensemble des homéopathes, la gemmothérapie, qui utilise les tissus embryonnaires frais des plantes, fait partie intégrante de la phytothérapie.

La gemmothérapie :

Une histoire Belge …

gemmotherapie-macerat-bourgeons-jeunes-pousses

 

La gemmothérapie est une histoire belge qui commence après la seconde guerre mondiale, au cours des années cinquante, quand le docteur Pol Henry né en 1918 en Belgique, après des études de médecine s’oriente vers l’homéopathie avant de préférer la phytothérapie ou médecine des plantes. Au cours de ses études cliniques il en vint à développer une nouvelle thérapeutique à partir des bourgeons végétaux :

Le bourgeon est en quelque sorte l’embryon de la plante qui renferme des tissus bien particuliers les  « méristèmes » qui sont à l’origine des nouvelles cellules lors de la croissance du végétal et qui formeront tissus, organes, tiges, fleurs et racines. Pour le docteur Pol Henry ces méristèmes devraient donc rassembler toute l’énergie informative d’une plante donnée c’est à dire tout ce qui concerne le développement de la plante, l’emplacement de ses feuilles et de ses tiges, sa couleur, sa forme… Il pensa que cette force concentrée au sein du bourgeon pouvait s’appliquer à l’homme en choisissant les bonnes correspondances pour améliorer sa santé. Ceci, avait d’ailleurs déjà été exploité au Moyen-Age mais faute de moyens technologiques pour étudier et extraire le contenu du bourgeon cela avait été abandonné.

En poursuivant ses recherches, le docteur Pol Henry élabora une technique basée sur 3 solvants différents, « le macérat glycériné » obtenu avec eau, glycérine et alcool qui est toujours utilisé de nos jours. Le premier macérat qu’il créa fut le macérat de bouleau pubescent aux vertus thérapeutiques capables d’activer les macrophages du foie. Il appela cette nouvelle thérapie  »phytoembryothérapie », appellation très représentative mais peu avenante !

Assurant la présidence  de la société française de biothérapie, le Docteur Henry donna des conférences en Belgique et dans de nombreux autres pays et publia le résultat de ses recherches qui eurent une renommée internationale. Il mourut en 1988 mais d’autres médecins contribuèrent à perpétuer et à faire connaitre cette nouvelle thérapeutique. Le docteur Max Tetau prit le relaie de la gemmothérapie qui lui doit d’ailleurs son nom définitif.

 

Pourquoi les bourgeons ?

bourgeons-cassis1

Les cellules présentes dans la zone de croissance du bourgeon sont comme les cellules souches, la plante entière peut être reconstituée à partir d’une seule d’entre elles. Les extraits de bourgeons renferment tout le patrimoine génétique du futur arbre ou arbuste. Les bourgeons sont uniques de par leur composition en principes actifs et ils renferment :

des acides aminés,

des sucres (l’énergie future de la plante),

des oligo-éléments,

des polyphénols : puissants anti-oxydants qui protègent également les tissus des humains qui les consomment,

des dérivés terpéniques, comme dans les huiles essentielles, pour les bourgeons les plus odorants,

des phytohormones qui ralentissent le vieillissement ds tissus végétaux.

la sève apportée par l’arbre.

 

Dans quel cas utiliser la gemmothérapie ?

hd-cassis-bourgeons

La « médecine des bourgeons » agit sur les problèmes de santé tels que respiration, vieillissement, articulations, peau, poids, immunité, insomnie, tonus, vitalité ou encore circulation, bien-être féminin, stress… et agit en profondeur pour :

  – Prévenir les maladies infectieuses.

 – Prévenir le vieillissement de l’organisme

– Réguler les troubles métaboliques de la nutrition, digestion, circulation, élimination.

Les contre-indications aux remèdes gemmothérapeutiques sont les mêmes que celles de la plante ou l’arbre d’origine. Le saule par exemple est à utiliser avec prudence en cas d’allergie à l’aspirine. Par précaution, il faut éviter d’utiliser les macérats chez les enfants de moins de 3 ans et il est vivement conseiller de consulter un naturopathe, thérapeute, kinésithérapeute, médecin homéopathe, pharmacien, ostéopathe, réflexologue, praticiens de massage et d’acupuncture ou tout professionnel de santé et de médecine reconnu qui vous conseillera le traitement le plus adapté à votre problème de santé.

Quelques indications :

gemmothérapie

Airelle : troubles de la ménopause, ostéoporose, infections urinaires, colites, cicatrices, réparation des tissus.

Argousier : adaptogène ( stimule la résistance aux différents stress et tonifie), convalescences, stimulant immunitaire, prévention cardiovasculaire, propriétés cicatrisantes en application cutanée.

Aubépine : palpitations, angoisses, hypertension artérielle d’origine émotive, asthme et insuffisance respiratoire, vieillissement cardiaque.

Aulne : rhinites, rhinopharyngites, sinusites, bronchites, complément des traitements antibiotiques, inflammations chroniques.

Bouleau : maladies rhumatismales, élimination de l’acide urique, suite de contusions, fractures, remèdes de la peau (acné, eczéma, sécheresse cutanée).

Cassis : anti-inflammatoire, allergie, antimicrobien;

Châtaignier : cellulite, œdèmes, troubles circulatoires veineux, congestion prémenstruelle.

Framboisier : règles douloureuses, irrégulières ou absentes, puberté difficile, troubles de la ménopause.

Frêne : diurétique et drainant.

Ginkgo biloba : vieillissement cérébral, mémoire, concentration, circulation sanguine.

Vigne rouge : tonicité veineuse, arthrose, rhumatismes inflammatoires, fibromes utérins;

Pin sylvestre : antiseptique des voies respiratoires, reminéralisation, arthrose, ostéoporose.

La gemmothérapie s’utilise traditionnellement sous forme unitaire mais pour obtenir un effet renforcé ou plus global vous pouvez associer plusieurs extraits (à voir avec votre pharmacien ou phytothérapeute). Une combinaison de 2 ou 3 extraits différents semble raisonnable.



Pour choisir des macérats bio de qualité,

je vous recommande les laboratoires BIOGEMMM :

logo biogemm

 

Référents de la gemmothérapie en France, les laboratoires BIOGEMM  ont sélectionné avec beaucoup de  rigueur leurs partenaires producteurs pour vous assurer une pureté, une provenance et une traçabilité exceptionnelle de leurs produits qui sont issus de l’Agriculture Biologique. les bourgeons sont récoltés par des cueilleurs locaux, en France sur des sites montagneux protégés ou dans leurs pays d’origine. Ensuite, les bourgeons macèrent et sont mis en flacons sur place.
Ces laboratoires veillent en permanence pour vous permettre de bénéficier des dernières découvertes en principes actifs naturels et vous proposent des formules innovantes et efficaces afin de répondre au mieux à vos attentes en matière de santé et de bien-être.

Pour vous familiariser avec les bienfaits des bourgeons, une visite s’impose sur le site www.biogemm.fr où vous trouverez les macérats bio nécessaires à votre bien-être et au maintien de votre santé.

 Pour booster votre forme et votre vitalité : testez le bouleau !

bouleau-pubescent-macerat

Pour gardez la ligne, essayez, le macérat minceur (chataignier, frene noisettier) !

 

gemmominceur-chataigner-frene-noisetier

Pour favoriser votre endormissement et diminuer votre stress… le figuier s’impose !

figuier-macerat

 

 Avant de vous quitter,

je vous recommande vivement la lecture d’un ouvrage complet et très informatif,

écrit par Hélène de Vimont

aux Editions Médicis :

GEMMO thérapie

Bienfaits et modes d’emploi

livre gemmo

 

Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

4 réactions au sujet de « Gemmothérapie : les bourgeons et votre bien-être ! »

  1. Je ne suis pas végétarienne mais voir tous ces petits bourgeons qui auraient dû donner de belles plantes me déprime autant que manger des bébés animaux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GRATUIT : 19 Méthodes naturelles pour lutter contre les microbes et booster son immunité​

x