Les huiles essentielles : un pouvoir étonnant !

décembre 5, 2013 |  écrit par  |  Aromathérapie, Non classé

Antiquité

Les huiles essentielles sont utilisées depuis des millénaires. Au temps des pharaons, grâce à un savant mélange d’huiles aromatiques qui imprégnait les tissus, elles permettaient aux riches défunts d’être embaumés afin de conserver leur corps dans un état exceptionnel.

Après les croisades, les moines se mirent à cultiver des plantes dans leurs  « jardins des simples » pour utiliser les précieuses vertus de leurs essences.

Puis des essences très odorantes permirent de confectionner des eaux parfumées bien pratiques pour dissimuler les mauvaises odeurs puisque du Moyen-âge jusqu’à la fin du XIXè siècle on ne se lavait pas !

Leurs vertus cicatrisantes et antiseptiques furent redécouvertes lors de soins administrés aux blessé de la Première Guerre mondiale et, pour la première fois, elles furent scientifiquement étudiées par un chimiste, René Gattefossé à qui l’on doit d’ailleurs le mot « aromathérapie » en 1937.

 

Présentation :

image pour titre

Elles ne sont pas des huiles au sens où nous l’entendons habituellement car ce ne sont pas des corps gras obtenus par pression de graines ou de fruits comme les olives par exemple. Les huiles essentielles sont des fractions odorantes extraites des végétaux et peuvent provenir de différentes parties d’un végétal (feuilles, fleurs, écorce, bois, zeste, graines, baies, fruits……). Vous avez d’ailleurs été en contact avec certaines, ne serait-ce qu’en épluchant un agrume et lorsqu’un fluide odorant, l’huile essentielle, est venue vous piquer les yeux ! Ces essences renferment toutes les réserves vitales nécessaires aux plantes c’est pourquoi elles possèdent de si précieuses vertus.

D’une texture liquide plus ou moins épaisse,  elles sont incolores,  rougeâtres  ou brunes suivant la plante et la  partie du végétal dont elles sont extraites.

Fabrication :distillation

Les huiles essentielles sont 100 % naturelles. Elles sont assez onéreuses puisqu’il faut 600 kilos de roses, 30 de marjolaine ou 1000 de violettes pour obtenir 30 ml d’huile essentielle ! Elles sont extraites des plantes, en fonction de la partie utilisée, selon deux techniques  :

Par distillation : de la vapeur d’eau est envoyée sur la plante et se charge des essences qui sont alors récupérées dans un appareil adapté.

– Par expression : on presse la plante tout simplement comme la peau de l’orange.

Principales caractéristiques :

– Elles ont une odeur très forte et sont extrêmement volatiles, c’est pourquoi il serait plus juste de les appeler  « essences de plante » ou  »extraits aromatiques.

– Très concentrées, elle agissent à très faible dose, s’emploient au compte-gouttes et sont vendues en petites fioles. Prendre par exemple, 10 gouttes d’origan correspond à la consommation de 300 g de la plante !

– Chacune possède des propriétés puissantes et renferme la quintessence du végétal qui agit comme un médicament mais avec beaucoup de composants actifs complémentaires. C’est pourquoi une huile essentielle antibiotique détruit un nombre très élevé de bactéries alors qu’un médicament antibiotique classique n’agit que sur quelques germes.

– Elles entre dans la formulation des cosmétiques de qualité, naturels et bio et pour les adeptes du « fait maison » quelques gouttes d’huile(s) essentielle(s) adaptée(s) à leur type de peau et mélangées à une huile biologique (argan, amande douce, macadamia, onagre, sésame, germe de blé..) permettent de réaliser des recettes naturelles sans conservateur pour le bien-être de la peau et pour le plaisir.

Utilisations :

Avec les huiles essentielles,

les plantes nous ouvrent leur cœur mais ces formidables concentrés sont à utiliser  au compte-gouttes.

huile esentielle goutte

Il y a beaucoup de façon d’utiliser les huiles essentielles, dans une tisane, mêlées au bain, en friction, en massage, en inhalation, diffusées dans l’air ambiant, au sauna…. mais que ce soit par voie interne ou externe il faut utiliser des doses précises car avec les huiles essentielles il n’y a pas d’improvisation possible. Il est impératif de bien s’informer avant de les utiliser.

Elles sont utilisées pour la santé, la beauté, l’entretien de la maison, au jardin, en cuisine où elles apportent leur efficacité. Leur utilisation sur la peau est très courante en aromathérapie mais  puissantes elles peuvent irriter l’épiderme c’est pourquoi il est préférable de les diluer dans une huile végétale.

Précautions :

Quelques heures suffisent aux huiles essentielles appliquées sur la peau pour passer dans les urines,

c’est dire combien, à très faible dose, leur pénétration est rapide et puissante  !

– Les huiles essentielles peuvent être allergisantes. Pour tester un extrait aromatique, déposez une goutte sur l’intérieur du poignet : rougeur, démangeaison ou gonflement apparaissant même plusieurs heures après l’application, signent une réaction allergique.

– Vous êtes enceinte : n’utilisez aucune huile essentielle sans avis médicale. Certaines peuvent être néfastes pour l’enfant bien que d’autres, diluées, peuvent être utilisées sans risque.

– Certaines sont toxiques à haute dose (absinthe, fenouil,  hysope, anis, badiane, thuya, sauge, tanaisie, cèdre).

– Les huiles essentielles de thym, origan, muscade, girofle, cannelle, sarriette et gingembre peuvent irriter la peau. Utilisez-les diluées dans 4 volumes d’une une huile végétale (amande douce, jojoba, germe de blé…). Par exemple, pour 5 gouttes d’huile essentielle il vous faudra 20 ml d’une huile vierge.

– IL faut éviter leur utilisation chez l’enfant sans le conseil d’un aromathérapeute  et même en vaporisation dans la maison pour détruire les mauvaises odeurs.

– Les huiles essentielles sont volatiles et perdent rapidement leur propriétés surtout si elles sont exposées à la lumière ou près d’une source de chaleur. Achetez-les conditionnées dans un flacon opaque. Ne les gardez pas plus d’un an et refermez bien le bouchon après utilisation.

– Certains fabricants profitent de notre ignorance pour nous vendre à prix d’or des huiles qui n’ont rien d’essentiel alors pour être sûre d’acheter un produit de qualité, lisez bien l’étiquette qui doit comporter la mention « huile essentielle 100% pure et naturelle  » ainsi que le nom courant de la plante,  sa variété botanique (nom latin), la partie distillée et la région d’origine. Et choisissez la biologique !

Grand-mère vous recommande

5 utilisations naturelles pour votre beauté :

essential oil in action

Pour relaxer vos pieds ou tempérer une transpiration excessive :  à votre bain de pieds tiède, ajoutez 5 gouttes de lavande, de sauge ou de cyprès.

Pour soigner vos cheveux : ajoutez à votre dose de shampooing habituel 5 gouttes d’ylang-ylang, de cèdre ou de citron si vos cheveux sont gras, lavande ou thym s’ils sont normaux.

Santal ou cade (1 ou 2 gouttes seulement) en cas de pellicules.

Pour un soin plus musclé, vous pouvez utiliser ces huiles en masque capillaire dans un mélange d’argile blanche et d’eau surtout sur les cuirs chevelus gras.

Pour embellir vos cheveux  longs, massez chaque matin votre cuir chevelu de 25 gouttes de santal et d’ylang-ylang dans le même volume d’huile de germe de blé par exemple.

Pour rafraichir l’haleine et tonifier vos gencives : ajoutez une fois par jour sur votre dentifrice une goutte de girofle, de lavande, de sauge ou d’origan.

Pour soigner l’acné :  matin et soir tamponnez les boutons avec une compresse imbibée du mélange suivant (sauf si  vous devez vous exposer au soleil) : 8 gouttes de bergamote, de camomille, de géranium, de lemon grass  diluées dans 20 ml d’huile de germe de blé.

Pour favoriser l’élimination de la cellulite : versez dans votre bain 4 ou 5 gouttes de genièvre, de géranium ou de mandarine. Ou encore massez-vous chaque jour avec quelques gouttes  du mélange suivant : 20 ml  d’huile de tournesol, 3 gouttes de romarin, de géranium ou de genièvre.

Il existe de nombreux livres qui vous permettront de vous initier à l’aromathérapie et de faire plus ample connaissance avec les huiles essentielles, j’ai sélectionné pur vous :

Les_huiles_essentielles_c_est_malin_large

Les huiles essentielles c’est malin  (Danièle Festy et Catherine Dupin)

Ma bible des huiles essentielles : Daniel Festy

Mes 15 huiles essentielles (Danièle Festy)

Les huiles essentielles Guide pratique ( Alice Lefief)

Le guide de l’aromathérapie (Nelly Grosjean)

 


Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...