Cheveux et soins :

février 14, 2017 |  écrit par  |  J'ai testé pour vous, Non classé

Alphonse Allais disait à peu près ceci  »les cheveux sont les poils de la tête… », nous sommes d’accord mais blague à part, ils forment le principal ornement de notre crâne ! D’ailleurs, nos ancêtres les gaulois voyaient dans leurs tresses l’essentiel de leur pouvoir de séduction…


Il suffit de regarder leur importance dans les mythologies et dans l’histoire pour comprendre quelle charge d’émotion, d’affectivité et d’érotisme est attachée à notre chevelure. Rappelons que Samson, avouant que sa force résidait dans ses cheveux et « endormi sur les genoux » de Dalila se vit couper les sept tresses qu’il portait. Absalon le désobéissant, quant à lui, resta pendu par les cheveux ; le Sioux scalpé n’avait pas droit aux chasses éternelles de Manitou.

Mille fois chantée par les poètes et honorée par les peintres, notre chevelure se réjouit parfois de nous poser problème : cheveux secs, cheveux gras, cheveux mous… et même calvitie. L’aspect des cheveux sains varie énormément d’une personne à une autre, d’une ethnie à une autre.

 

Les cheveux :

 

Le cheveu est un cylindre de cellules durcies par de la kératine et plus ou moins colorée par un pigment nommé mélanine. Ces cellules disposées autour d’un axe, prend naissance dans un follicule pileux, où s’ouvre une glande sébacée qui produit une sorte de vernis gras, le sébum, lubrifiant de la chevelure. Le nombre des cheveux est considérable puisqu’une chevelure moyenne  compte environ 120 000 cheveux qui tombent au rythme de 20 à 40 par jour. La croissance d’un cheveu dure de 2 à 7 ans et quand elle est terminée, il s’écoule encore 3 mois avant qu’il ne tombe : 85 % des cheveux sont en phase de croissance et 15% en phase de chute. Perdre ses cheveux est donc normal, en particulier, suite à un accouchement : pendant les 3 derniers mois de la gestation, d’importantes quantités d’hormones maintiennent tous les cheveux en phase de croissance et après l’accouchement la phase de chute peut donc atteindre 30%, ceci est fonctionnel et ne doit pas alarmer. La croissance des cheveux est la plus rapide entre 15 et 30 ans ensuite elle diminue pour devenir plus lente après 50 ans. Les cheveux sont les révélateurs d’une bonne santé : s’ils sont anormalement gras, ou secs, ou si vous les  perdez en quantité excessive, c’est d’abord à votre médecin qu’il faudra en parler.

 

Prévention et hygiène :

Brossage doux et lavages réguliers sont essentiels pour une bonne hygiène des cheveux. Brosse à cheveux et peigne sont des objets personnels qui doivent être toujours très propres : je vous recommande de les acheter de qualité en évitant les brosses en métal ou en nylon qui peuvent blesser le cuir chevelu. Attention aux manipulations, colorations, chauffage, frisures, laquages…. qui abîment les cheveux. Avant toute décoloration ou teinture, n’oubliez pas de procéder à une touche d’essai et évitez les shampoings industriels, chimiques  »durs » qui peuvent attaquer la substance des cheveux, affaiblir le cuir chevelu et provoquer des allergies locales ou générales. Quand les cheveux sont gras, nous avons tendance à les laver souvent pourtant, c’est plutôt déconseillé : un lavage trop fréquent des cheveux entraîne un risque de déshydratation et de sécheresse qui peut aussi s’accompagner de démangeaisons et faire trop de shampoings accentue l’effet gras.

 

Préférez un shampoing bio : 

Les shampoings certifiés bio contiennent eux aussi des agents moussants mais naturels car un shampoing bio ça mousse aussi ! Mais cette mousse non agressive et plus douce est plus riche en actifs naturels. Pour prendre soin des cheveux un shampoing bio renferme des huiles végétales et quelques huiles essentielles qui s’occupent du cuir chevelu car la beauté des cheveux dépend du bon état de votre cuir chevelu. Ces shampoings qui ne contiennent ni silicone, ni conservateur chimique, ni huile minérale, ni paraffine, ni OGM sont respectueux de notre santé et de notre environnement.

 

De nombreuses marques (Melvita, cattier, Logona, Coslys, lavera, Emma Noël, Monde bio, Douce Nature…) proposent d’excellents shampooings bio.

Pour tous types de cheveux, même colorés H2Obio vous propose son shampooing conditionneur sans sulfate qui allie onctuosité et douceur  :


Ce cosmétique, écologique et biologique, est une base lavante d’origine végétale, sans sulfate. Elle convient à tout type de cheveux même colorés et respecte la sensibilité du cuir chevelu. Ce shampooing contient un actif démêlant à base d’argile ; de l’huile de tournesol bio pour nourrir le cheveu sans l’alourdir et redonner de la brillance ; du gel d’aloé vera bio riche en minéraux, revitalisant et nourrissant. 

J’ai testé ce shampooing  :

il mousse agréablement et laisse les cheveux doux et légers ! 

Vous pouvez le découvrir sur www.h2o-at-home.com

 

 

Voici un mélange pour rendre beaux vos cheveux : battez un œuf dans un bol d’eau tiède ou 2 jaunes d’œuf dans un verre à liqueur de rhum.

Si vos cheveux sont très gras, grand-mère vous recommande un excellent produit naturel le ghassoul (prononcez rhassoul) ou terre savonneuse : préparez une pâte épaisse que vous emploierez comme un shampooing ordinaire. Massez doucement  votre cuir chevelu et gardez, si possible, cette pâte une vingtaine de minutes, puis rincez ensuite abondement. La dernière eau de rinçage sera presque froide, additionnée d’un peu de vinaigre ou de jus de citron pour combattre la concentration de calcaire contenue dans la plupart de nos eaux ménagères.

Pour donner du corps à vos cheveux, elle vous conseille de vous frictionner avec un peu de bière avant de les sécher.

 

Auriez-vous une astuce beauté à nous confier ?

 

 


Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...

Ecrire un commentaire