La spiruline : une algue microscopique très vertueuse !

mai 30, 2012 |  écrit par  |  Mieux connaître les plantes


Spirulina maxima, appelée aussi  »arc-en-ciel » est une algue phytoplanctonique consommée de tous temps dans quelques zones tropicales. De la famille des cyanophycées, elle se présente sous la forme d’un filament hélicoïdal d’une longueur d’environ 0,2 mm. Comestible, très nutritive, cette micro-algue présente un intérêt nutritionnel non négligeable. C’est un des organismes vivants les plus vieux qui existent encore de nos jours : par sa production d’oxygène, elle aurait contribué à l’apparition des plantes terrestres et des animaux. Elle affectionne les eaux saumâtres et chaudes et vit à l’état naturel dans certains lacs aux eaux alcalines riches en bicarbonate de sodium. A plus de 30° à l’ombre elle se multiplie à grande vitesse. Son principal prédateur est le flamand rose.

Histoire:

Quand les Européens abordèrent l’Amérique centrale, ils découvrirent les Aztèques qui tiraient du lac Texcoco près de Mexico une sorte de ‘boue bleue » à haute valeur nutritive nommée «Tecuitlatl».

Depuis très longtemps, en Afrique, des peuplades du Sahara récoltent dans le lac Tchad une substance semblable appelée  »dihé » : les algues ainsi récoltées sont déposées dans des paniers tressés qui laissent s’échapper le surplus d’eau et qui sont ensuite mis à sécher au soleil pendant 2 à 3 jours pour servir à la fabrication de pavés vert-bleuâtres, d’environ 5 mm d’épaisseur, destinés à être vendus sur les marchés. Ces galettes sont souvent consommées par les femmes enceintes et sont très précieuses en cas de pénurie alimentaire.

Dans les années 1950 l’ethnologue, Brandilly, est fasciné par les reflets bleus des points d’eau du Tchad . Il découvre alors que le peuple Kanembou qui vit dans ces contrées et dont l’alimentation est très carencée en protéines ne présente aucun signe de carence nutritionnelle et constate que cela est dû à leur consommation régulière de spiruline.

Plus tard, vers1960, un ingénieur français, Hubert Durand Chastel, la redécouvre au moment où il débarque au Mexique pour diriger la firme Sosa Texcoco qui produit du carbonate de soude. Découvrant qu’une algue mystérieuse perturbe le procédé d’extraction en se déposant dans les tuyaux, il se rend compte qu’il s’agit de spiruline restée vivante dans ce qui subsiste encore à l’époque du lac des Aztèques (aujourd’hui asséché). Il tirera alors profit de cette  »ennemie » et ne tardera pas à être suivi par d’autres industriels. Après son départ du Mexique, à la fin des années 70, Hubert Durand-Chastel deviendra sénateur, mais restera toute sa vie un ardent défenseur de cette algue bleue .

Au cours des années 70, la spiruline devient très populaire dans les pays industriels comme aliment santé et en tant que complément alimentaire. Depuis, qualifiée d’  »aliment du futur », en raison de sa richesse exceptionnelle en protéines, on la cultive dans de nombreux pays (Afrique, Antilles, États-Unis, Hawaï, Inde, Madagascar, Mexique, Thaïlande…. et en France (Var, Cévennes, Camargue..) dans des environnements contrôlés ce qui permet une production importante dans des espaces réduits où les risques de contamination sont évités.

Propriétés nutritives :

Son goût excellent est meilleur que celui de la Chorella et sa digestibilité lui est bien supérieure également. Elle contient :

Des protéines, 60 à 70 % avec un taux important d’acides aminés (lysine, méthionine) : elle en est 2 fois plus riche que la levure de bière ou le soja et 3 fois plus que le poisson et la viande maigre.

Du fer : une cuillère à soupe pleine (20 g) de spiruline contient 11,6 mg de fer, plus de 3 fois la contenance en fer d’un steak !

Des minéraux et oligo-éléments. Du phosphore : 3 c à thé de spiruline en contiennent170 mg c’est à-dire une fois et demie plus qu’un œuf. Elle renferme également une bonne proportion de calcium ( environ la même contenance que le lait), du potassium, du magnésium , du manganèse, du zinc et du sélénium.

Des vitamines B1, B2, B6, B12 (2 fois ½ plus que dans le foie), PP, E et C.

Riche en chlorophylle, elle renferme aussi des pigments : du bêta-carotène, un anti-oxydant indispensable pour la protection des cellules du corps (il faut consommer 6 carottes par jour pour égaler sa contenance en vitamine A), phycocyanine et chlorophylle.

Des lipides (omégas 3 et 6).

Des enzymes qui participent à la digestion

Des glucides (entre 14 et 25 %), la moyenne des algues est de 60% : la spiruline stocke l’énergie sous forme de glycogène, de sorte que le corps convertit rapidement la spiruline en énergie.

Études et recherches


De nombreuses recherches portées sur la spiruline ont prouvé que cette algue comestible, très nutritive, digeste et facilement assimilable présente un véritable enjeu alimentaire. Son avenir est exceptionnel pour résoudre une partie des problèmes de malnutrition dans le monde : un hectare de maïs fournit 4 000 kilos de protéines par an alors que la même surface en spiruline donne plus de 24 000 kilos soit 60 fois plus !

Certaines études tendent à montrer que la spiruline pourrait renforcer le système immunitaire, abaisser le taux de cholestérol sanguin et prévenir les maladies cardiovasculaires.

Elle apporte à la peau tonicité et souplesse tout en retardant le vieillissement cutané et en préparant la peau au soleil.

Des essais sur les animaux et une étude sur les humains montreraient que la prise de spiruline pourrait favoriser le contrôle de la glycémie chez certains diabétiques.

La présence d’enzymes expliquerait l’action bénéfique des cataplasmes de spiruline dans certains états inflammatoires locaux accompagnés d’œdème.

Indications et utilisations

Prix d’excellence pour la forme accordée à la spiruline !

Détoxifiante, la chlorophylle lui confère des propriétés drainantes qui aident à nettoyer l’organisme des déchets accumulés.

Revitalisante, elle est recommandée en cas de nervosité, de régime alimentaire déséquilibré et pour palier à certaines carences en protéines et en vitamines.

Tonique, riche en fer, elle permet de lutter contre l’anémie et de garder la forme en évitant les coups de fatigue : certains acides aminés qu’elle renferme ont la propriété de faire baisser la fatigue et d’augmenter les performances physiques tout en diminuant le temps de récupération après l’effort. Ce n’est pas un produit dopant mais un stimulant !

Elle aurait la propriété de stimuler le système immunitaire grâce à sa concentration en phycocyanine, vitamines et oligo-éléments.

Stimulante, elle a une action bénéfique contre le stress et a la réputation de réguler les neuromédiateurs : les scientifiques la surnomment la «régulatrice de l’humeur».

Elle permet de réguler les fluctuations de poids en favorisant la prise de muscle au détriment de la masse grasse.

Elle permet de lutter contre l’insomnie puisqu’elle a la faculté de stimuler la production de la mélatonine (hormone induisant le sommeil).

Elle facilite l’absorption de la vitamine C.

Désinfectante, antiseptique et cicatrisante, c’est un désodorisant corporel naturel

Elle contient de la phycocyanine, un colorant bleu alimentaire qui est utilisé dans les sucreries, chewing-gums , certaines conserves et cosmétiques à base bleutée

la spiruline…

l’algue du mouvement pour booster votre condition physique !

(source Dr Marcel Capt)

Sportif professionnel ou occasionnel, si vous désirez redémarrer une activité physique après l’hiver ou après une période d’inactivité, pensez à la spiruline car ses bienfaits sont les meilleurs alliés de votre organisme. Elle est particulièrement recommandée pour une meilleure récupération après un effort physique intense.

L’acide lactique, dû à l’accumulation des déchets produits pendant l’effort, limite les performances physiques (cyclisme, natation, marathon, triathlon, ski nordique) : la spiruline possède la faculté de stimuler l’organisme pour qu’il produise une enzyme capable de le protéger contre les lactates voire même de les transformer en énergie positive !

Dans le cas de disciplines comme le karaté, le judo, la boxe qui exigent un poids constant, la spiruline permet de diminuer la quantité de nourriture tout en conservant un bon apport nutritionnel.

En musculation, haltérophile, lancer où la prise de masse est indispensable, la spiruline est recommandée pour sa richesse en protéines et sa bonne concentration en acides aminés.

Quant aux sportives : elles ont souvent des difficultés à maintenir leur taux de fer et leur apport en vitamines (C, B9 et B12) alors le recours à la spirulineleur fournit du fer parfaitement bio-disponible ainsi que les vitamines B indispensables. Elle leur permet également de mieux absorber la vitamine C dont leur besoin est multiplié par 4 ou 5 !

Précautions :

Pour acheter votre spiruline : évitez les étiquettes qui ne mentionnent pas le nom de spiruline mais simplement  »algue bleu-vert » car il peut s’agir d’une autre espèce de cyanophycées qui peut être contaminée par des micro-cystines. Ces micro-organismes peuvent être très toxiques et entraîner des symptômes comme la jaunisse, des douleurs abdominales et des nausées. Quand son environnement est pollué la spiruline accumule des métaux lourds (plomb, arsenic, cadmium) aussi veillez à choisir des produits dont la culture est contrôlée.

Les personnes souffrant de phénylcétonurie (accumulation dans l’organisme de l’acide aminé phénylalanine) maladie qui provoque une dépigmentation de la peau dans les premiers mois de la vie et une atteinte neurologique doivent éviter la spiruline qui renferme des protéines dont la phénylalanine.

En cas de surdosage certaines personnes peuvent ressentir des troubles gastro-intestinaux et des maux de tête.

De par son effet stimulant, évitez de la consommer le soir, elle pourrait perturber votre sommeil.

Un site de production française à découvrir:

Couleur Spiruline !

Pour acheter votre spiruline, je vous conseille de vous rendre via votre souris à Barbentane, petit village de Provence où l’on cultive une spiruline de qualité avec le respect stricte des conditions de cultures adaptées à

Une culture garantie sans pesticides ni OGM car la spiruline y est cultivée dans une eau de forage garantie sans métaux lourds et loin de toute sorte de pollution.

Un séchage solaire à basse température préserve toutes les qualités nutritives de la spiruline.

Des mesures d’hygiène très strictes sont respectées à chaque étape de la production et de transformartion

La transformation en comprimés 100 % spiruline est garantie sans additifs.

La traçabilité des récoltes et la mise en place d’un système de lots sont garanties par des analyses bactériologiques (méthde certifiées cofrac) systématiquement effectuées par le laboratoire départemental du Vaucluse.

Dans cette petite entreprise à taille humaine, la spiruline est cultivée sous tunnel dans une eau saumâtre où l’on reproduit son milieu naturel en ajoutant minéraux et oligo-éléments.

Pour se développer dans de bonnes conditions, elle dispose d’une bonne luminosité, une chaleur est maintenue autour de 35° et son eau de culture est agitée en permanence.

Sa récolte se fait par filtration de l’eau à travers une toile et l’eau récupérée est recyclée : décolmatée de la toile à l’aide de spatules, une biomasse est récupérée et stockée dans des paniers recouvert d’une toile blanche. Puis, pressés, ces paniers évacueront le reste d’eau contenu dans la biomasse qui devenue à ce stade plus épaisse peut être consommée fraîche mais seulement pendant quelques jours conservée au frigidaire.

Au moyen d’un extrudeur, cette biomasse sera transformée en filaments en forme de spaghettis puis sécher au séchoir solaire à basse température pour préserver l’intégrité des propriétés nutritionnelles de la spiruline ce qui n’est pas le cas la spiruline produite industriellement et séchée à haute température par atomisation dans d’autres parties du monde (chine, États-Unis, Inde…).

Une fois séchés, les filaments sont transformés sous forme de brindilles et de comprimés puis empaquetés dans des sacs alimentaires pour être commercialisés.

Si, comme moi, vous êtes convaincus que la spiruline est un aliment indispensable pour votre forme et votre bien-être, n’hésitez plus, allez vite commander votre spiruline artisanale 100% française sur la boutique de :

www.couleurspiruline.com

Et avant de vous quitter, je vous laisse avec mon fils,Laurent, cycliste et amateur de spiruline :

crédits photos DGS Cyclisme Dennis Sackett

Bonjour,

La spiruline fait partie intégrante de mon alimentation, je la consomme régulièrement et son conditionnement en paillettes me permet d’agrémenter aisément mes plats. Je connais la spiruline depuis plusieurs années et je constate que ses vertus sont de plus en plus prisées. Je suis toujours très attentif à La provenance et la traçabilité de ce produit car les algues marines peuvent contenir des substances toxiques et en particulier des métaux lourds.

Aujourd’hui, je fais confiance à  »Couleur Spiruline », une petite entreprise artisanale française qui me garantit une spiruline de qualité. la consommation de cette micro-algue me permet d’optimiser ma ration alimentaire et comme on touche à la micro-nutrition je vous recommande :

(cf très bon livre du Dr Denis Riché chez Vigot «Diététique et micro-nutrition du sportif»).

Ses apports en fer, en vitamine B12 et bêta-carotène sont d’un grand intérêt pour ma pratique sportive (cyclisme)et notamment sur le plan de l’oxygénation des muscles. La spiruline est aussi une source appréciable d’ acides gras essentiels intervenant quand à eux dans l’intégrité des cellules et indispensables au bon fonctionnement du système immunitaire. Les vitamines (groupes A et B), les minéraux et oligo-éléments sont un vrai plus en période d’entraînement soutenu et/ou de compétitions difficiles. Lorsque l’on se rapproche du poids de forme, en période d’affûtage, la prise de spiruline permet de ne pas «canibaliser» la masse musculaire, tout en éliminant mieux les déchets produits lors de l’effort. A la maison tout le monde en mange, c’est au menu régulièrement!

Je vous souhaite une excellente forme avec «couleur spiruline»

Laurent

 


3 commentaires


  1. J’en prenais lors de ma grossesse sous conseil de ma mère! ;o)

  2. Bonjour Chantal, au risque d’avoir l’air d’une groupie. Si la spiruline a fait un si beau fils que Laurent, ça vaut certainement la peine d’essayer! Félicitations pour votre bel accomplissement! Je me mets à la spiruline dès maintenant! ;)

  3. Je fais une cure de spiruline depuis 2 semaines et je commence à ressentir un vrai regain de vitalité! il parait qu’elle serait très bonne pour les cheveux également!

Ecrire un commentaire