Le miel : une panacée incontournable !

février 20, 2015 |  écrit par  |  Non classé

« Cet or coulant qui s’épanchait avec lenteur de lourds rayons dans les vases en terre vitrée  »

A. Lavandès

miel coulant

Pour fabriquer le miel, les abeilles extraient avec ferveur, dans la joie d’un rayon de soleil, la quintessence de la fleur et puisent dans sa corolle tous les arômes et toutes les richesses de la nature. Le miel est un concentré de vie et de soleil en conserve que de nombreux poètes ont appelé  »aliment des dieux » .

Le miel dans l’histoire :

Depuis la nuit ds temps, dans tous les pays du monde,

on a toujours beaucoup apprécié le miel.

antic-recolte histoire meil

 

L’homme préhistorique, tel un ours, a pillé les ruches sauvages qu’il dénichait dans les arbres creux et les anfractuosités rocheuses.

Amateur de miel, voleur par nécessité et gourmandise, l’homme n’est devenu apiculteur qu’au néolithique quand il s’est sédentarisé.

Les Égyptiens utilisaient le miel pour momifier tant son pouvoir de conservation est grand mais aussi pour soigner les blessures. Ramsès III en sacrifiait chaque année 30 000 jarres aux dieu Nil. Un vase trouvé dans une des pyramides de Gizeh avait gardé l’arôme du miel depuis plus de 5300 ans !

Dans la Grèce ancienne, le miel était très prisé et on offrait aux dieux des fruits enduits de miel. Homère a célébré le miel et Pythagore, végétarien, lui accordait un grand rôle dans  sa longévité. Le corps d’Achille fut plongé dans du miel pour être ramené aux siens et la dépouille d’Alexandre le grand a été immergé dans un cercueil rempli de miel pour être transporté en Macédoine.

Chez les Grecs et les Romains, on avait comme précepte à propos de santé et de beauté : « du miel à l’intérieur, de l’huile à l’extérieur ».

Au moyen Age, les moines installèrent des ruches à l’intérieur des monastères afin de produire du miel et depuis le miel n’a pas failli à sa réputation.

385840-neonicotinoides-peuvent-engendrer-modifications-enzymes

Hélas, aujourd’hui l’industrialisation, l’utilisation irraisonnée des pesticides, la pollution galopante et les insectes prédateurs menacent gravement l’abeille et notre environnement. Bien que le loi oblige les agriculteurs à suspendre leurs traitements pendant la floraison des arbres butinés par les abeilles, le non respect des règles est malheureusement courant et dramatique pour nos butineuses. L’homme est bien le pire ennemi des abeilles et dans sa recherche d’apprenti-sorcier qu’il a engagé et qui le rend esclave de la modernisation, il ne maitrise plus son évolution et menace la nature ! Soutenons les abeilles pour une apiculture durable, de nombreuses associations ont vu le jour, par exemple : www.apiculture-durable.org

 

 

Composition du miel :

graph.compo.miel

D’origine florale et animale, le miel présente de prime abord une composition simple mais en réalité il renferme plus de 200 éléments en parfaite synergie. C’est l’élimination de l’eau qui permet au miel de se concentrer en différents sucres : glucose, fructose, saccharose, maltose et beaucoup d’autres selon les fleurs butinées. Les grains de pollen résiduels apportent au miel des vitamines B1 et B9. On trouve également des vitamines C, D, E, du bêta-carotène et des matières minérales, de type potassium, magnésium, phosphore, cuivre, zinc, calcium… provenant directement du sol sur lequel la plante s’est développée. Le nectar transporte des levures responsables de la fermentation et l’abeille a enrichi le tout d’une pointe d’acide formique qui assure sa conservation. Le miel contient des protéines sous formes d’acides aminés, en particulier les acides aminées essentiels et les acides aminés accélérateurs de croissance.

La cristallisation du miel est un phénomène tout à fait normal dû à la tendance naturelle du sucre notamment le glucose à se transformer en cristaux solides avec le temps, à une vitesse variable selon la variété, la saison de floraison et la température de conservation. Le miel de mélèze cristallise à l’intérieur même des alvéoles, le pissenlit, le houblon ou le colza peu de temps après la récolte alors que l’acacia ou les miellats* de sapin peuvent rester à l’état liquide plusieurs années

* Miellats : les abeilles peuvent se nourrir de deux substances pour fabriquer le miel, le nectar de fleur ou le miellat. Le miel de miellat est fabriqué à partir des excréments de certains insectes (pucerons…) qu’elles consomment sur les feuilles des arbres.

 

 

Des goûts et des couleurs…

 »Le miel est la sueur du ciel, sorte de salive des astres ou suc des airs qui se purifient »

Pline

pots-de-miel couleur

 

En fonction de la région et des fleurs qui entourent les ruches, l’apiculteur récolte de mai à octobre, des miels qui se différencient par leur aspect extérieur que le consommateur avertit peut reconnaitre. Des analyses de l’infiniment petit permettent de classifier ces miels de façon plus spécifique.

Les premières fleurs sauvages et les arbres fruitiers assurent les premières miellés printanières avant le colza qui ouvre le bal  des plantes mellifères en mai puis l’acacia en juin, le sapin en août et la bruyère en septembre. La palette des couleurs du miel s’étend du plus clair au plus foncé et les goûts varient du plus doux au plus plus fort.

 Conseil d’achat : choisissez un miel français de qualité et provenant d’un apiculteur sérieux.  Assurez-vous qu’il s’agit de miel  »cru » et non traité par la chaleur* ou un prétendu antiseptique. D’ailleurs pourquoi utiliser un antiseptique chimique puisque le miel contient un conservateur naturel, l’acide formique !?

*Miel non chauffé. Ne pas confondre la condamnable pasteurisation avec l’opération de chauffe qui facilite la mise en pots : la pasteurisation(entre 70 et 80°) prétend éviter la cristallisation et la fermentation mais le miel n’a pas besoin de pasteurisation, c’est un aliment naturel et vivant qui doit être consommé tel quel, riche de ses propriétés multiples et complémentaires. Le chauffage du miel le prive de ses précieuses diastases et vitamines et perturbe la merveilleuse synergie qui optimise les qualités et les bienfaits de tous ses composants. Quant à la mise en pots qui s’effectue à 35°, elle préserve au miel la qualité de ses constituants puisque c’est la température qui règne dans la ruche en été.

 

Les effets bénéfiques du miel sur la santé :

Cette substance naturelle extrêmement riche de part son origine

améliore le fonctionnement de notre organisme.

miel sante

 

– Le miel présente une action dynamisante, légèrement apéritive et antioxydante grâce au bêta-carotène et aux polyphénols qu’il contient.

– Associé à des fibres, le miel a montré de réelles capacités dans le traitement des brûlures de l’estomac et en particulier chez les femmes enceintes durant le dernier mois de grossesse.

– Le miel aurait la capacité de faire baisser le taux de cholestérol.

– En raison de la présence de fer et de vitamines B6 et B9, il permet de lutter contre l’anémie.

– C’est un antiseptique naturel qui constitue un rempart important contre la progression des bactéries. En effet, l’action des sucres associés à l’acidité du miel provoque la  formation d’un milieu totalement hostile à bon nombre de bactéries pathogènes. Combiné à cette  »barrière défensive », le miel génère du peroxyde d’oxygène, un antiseptique mieux connu sous le nom d’eau oxygénée. Cette action antiseptique se complète par une action anti-inflammatoire qui facilite la cicatrisation des plaies ainsi qu’une stimulation du système immunitaire.

– Les enzymes contenus dans le miel facilitent la digestion et le transit intestinal. C’est un laxatif très doux recommandé à tous âges.

– En favorisant la fixation du calcium et du magnésium sur les os, il améliore la croissance de l’enfant.

 

Il faut différencier les vertus thérapeutiques du miel selon s’il est uni-floral ou poly-floral. En effet, les miels uni-floraux agissent de façon plus pointue sur une pathologie donnée : à chaque miel correspond donc une thérapeutique particulière :

Le miel d’acacia est recommandé pour les troubles de croissance et la constipation.

Le miel d’Aubépine est à la fois calmant et tonique du cœur.

Le miel d’orange est antispasmodique et facilite la digestion.

Le miel de ronces est bon contre la toux et les maux de gorge.

Le miel de bruyère est un désinfectant des voies urinaires et combat les cystites. Diurétique et anti rhumatismal, il contribue aussi à la résolution des calculs urinaires.

Le miel de châtaignier accélère la circulation sanguine et a une action astringente en cas de diarrhée.

Le miel de chou est utilisé dans les affections bronchiques et pulmonaires.

Le miel d’eucalyptus dont les propriétés béchiques sont avérées, est également utile pour désinfecter les voies urinaires.

Le miel de lavande est un antiseptique pulmonaire. Il est précieux contre la toux, l’asthme..

Le miel d’origan est utile en cas d’atonie de l’estomac et pour lutter contre l’aérophagie.

Le miel de romarin favorise les fonctions hépatiques.

Le miel de sarriette est tonique et stimulant de l’estomac. Il empêche les fermentations de l’intestin.

Le miel de tilleul est sédatif et calmant. Il fluidifie le sang des artérioscléreux

Le miel d’acacia est antispasmodique et bénéfique au foie.

Les miels de sapin et de pin aux essences résineuses sont indiqués pour les bronches.

Le miel de thym et de serpolet est un antiseptique, il augmente les forces physiques et l’énergie ; Il favorise la digestion et a une action bienfaisante sur les bronches et contre la grippe.

 

Attention :

– Les diabétiques légers pourront consommer un peu de miel d’acacia car sa richesse en fructose ne nécessite pas l’intervention de l’insuline pour son assimilation mais les insulinodépendants devront s’abstenir de consommer le miel à cause de la présence de glucose et de saccharose. En cas de doute, demandez l’avis de votre médecin traitant.

 

 

Miel mille fleurs !

Graulhet propriété maison_ Une butineuse en action

 

On appelle miel mille fleurs, miel de fleurs ou miel toutes fleurs les miels produits à partir de fleurs variées. Comme l’apiculteur ne cherche pas à influencer la composition du miel en installant ses ruches près d’une variété particulière, les miels ainsi produits peuvent présenter des caractéristiques particulières selon les fleurs qui auront été butinées.

Si vous appréciez les bons miels, je vous recommande un excellent miel artisanal toutes fleurs vendu chez

biostore logo

www.biostorenormand.fr.

Mon fils Laurent, cycliste et très attentionné à son alimentation,  l’incorpore souvent dans sa crème Budwig du petit déjeuner  !

 laurent miel

 Il est vraiment délicieux et tellement naturel !

 

10891904_769877533061631_7123615171095707591_n

 

 

Le miel et la beauté :

 miel et beauté

 

La cosmétique utilise le miel dans la fabrication des savons, des crèmes, masques et lotions de beauté. Rien de nouveau me direz-vous puisque la déesse irlandaise Eithine se lavait le visage avec du miel et que les Grecs et les Romains connaissaient parfaitement les propriétés adoucissantes du miel et s’en servaient pour la beauté de leur peau ! Le miel aurait le pouvoir de régénérer les cellules superficielles de la peau en nourrissant l’épithélium et en activant la circulation au niveau des capillaires. Il nourrit la peau en l’hydratant. Pour tonifier votre peau, je vous conseille de préparer le masque suivant :

masque-citron-oeuf-miel

Mélangez une cuillerée à café de miel avec une de farine de seigle et un jaune d’œuf.

Appliquez aussitôt et…

laissez agir une demi-heure !

 

Si vous aimez les savons qui contiennent du bon miel d’apiculteur, Kathy la savonnière, fabrique pour nous, à la main et en petite quantité par saponification à froid des savons surgras aux huiles nobles, au lait de chèvre et au miel ! Ces savons de qualité, sans produits chimiques, sans colorants ni parfums synthétiques, adaptés aux peaux les plus sensibles, nourrissent, réparent et hydratent la peau en profondeur.

J’ai testé un de ces savons : j’ai beaucoup aimé sa douceur

et les ingrédients naturels qui le composent !

5548ef86640db143bec3bffa5350a254c7f0ebe8_lait

Je vous laisse découvrir ces excellents savons sur

  www.fressimouss.com

 

 

Miel et cuisine :

Sticker-cuisine-pain-miel-1695

Le miel est de nos jours un produit surtout consommé nature mais il n’en a pas toujours été ainsi. Dans la Rome antique, on cuisinait des pains au miel tandis que les Égyptiens et les Grecs confectionnaient de véritables gâteaux de miel à l’occasion des grandes fêtes religieuses. Au moyen Age, le miel servait dans la boulangerie, la pâtisserie et la préparation des viandes. Il était utilisé pour conserver la viande, le poisson, les fruits et les légumes dans des pots d’eau miellée. A la Renaissance, le célèbre massepain est devenu une friandise réputée.

Le nougat noir contient du miel lorsqu’il est appelé nougat au miel et le miel entre dans la composition du pain d’épices aujourd’hui très consommé en France : 17 000 tonnes !

De nombreux grands chefs et cuisiniers ont su tirer partie des qualités gustatives et diététiques du miel et l’incorporent avec originalité dans de nombreuses recettes : lotte au miel, canard au miel, agneau au miel, gâteaux, pains au miel, fruits au miel… et vous , quelles sont vos recettes ?

 

Poires au miel et aux amandes :

7-Poire au miel

 

Préchauffez votre four pendant 15 minutes.

Beurrez un plat allant au four.

Pelez des poires en les laissant entières, enrobez-les de miel puis d’amandes émondées.

Disposez dans le plat.

Enfournez et faites cuire environ 30 minutes en baissant la température en cours de cuisson si le miel a tendance à caraméliser.

Vous pouvez déguster vos poires tièdes avec une boule de glace vanille.

 

Avant de vous quitter,

51EgOUvmTcL

Si parmi vous, il y a des apiculteurs en devenir qui désirent sauver les abeilles, récolter du bon miel et préserver notre environnement,  je vous conseille de lire de Claude Merle et Rémy Bacher  aux éditions Terre Vivante

 J’installe une ruche

dans mon jardin !

Cet ouvrage agréablement illustré, vous donne tous les conseils pour s’occuper d’une ruche en toute sécurité, même dans un petit jardin. Retrouvez-le ici sur wwww.terrevivante.org

 

611zQIg57zL._SX258_BO1,204,203,200_


Commentez mon article sur les réseaux sociaux

Loading Facebook Comments ...