Cuisiner des gourmandises insolites : confitures, chutneys, moutardes, sirop…

juillet 6, 2017 |  écrit par  |  Non classé  |  pas de commentaires

Quel bonheur de cuisinier ses confitures, gelées, sirops, confiseries, thés parfumés, chutneys, moutardes, vinaigres et autres condiments sans oublier quelques délices à croquer pour les accompagner ! Et quelle satisfaction de régaler les siens et d’offrir de jolis petits paniers, garnis de tous ces délices :

Confitures :

 C’est le mélange, porté à la consistance gélifiée appropriée,

de sucres, de pulpe et/ou de purée d’une ou de plusieurs espèces de fruits et d’eau.

 

Sirops :

Lire la suite Poster un commentaire (0)

Comment lutter contre la constipation ?

juillet 5, 2017 |  écrit par  |  Non classé  |  pas de commentaires
15 à 35 % des adultes seraient régulièrement concernés par des problèmes de constipation et en particulier les femmes qui sont les premières concernées. Le stress, les changements de mode de vie ou d’alimentation, grossesse, ménopause… peuvent perturber le transit intestinal en favorisant l’inconfort abdominal, les ballonnements et la constipation. Quelques mesures simples permettent de prévenir ou soulager ces désagréments.

Privilégiez les fibres alimentaires :

 

 

En plus de leur effet rassasiant, les fibres augmentent le volume des selles et facilitent le péristaltisme intestinal. Notre alimentation est souvent pauvres en fibres alors pensez à privilégier certains aliments :

– Les légumineuses (lentilles, pois chiches, fèves, haricots blancs),

– Les légumes riches en fibres comme les épinards, le fenouil, le céleri, la betterave,

– Les céréales complètes : optez pour du blé ou du riz complet, plutôt que pour leur version raffinée,

– Les fruits secs, et notamment le pruneau qui, outre les fibres alimentaires qu’il offre naturellement, contient du sorbitol, un type de sucre qui améliore les contractions de l’intestin,

– Les fruits frais, tels que les prunes, les framboises, les mûres, car ils libèrent de la pectine, une fibre qui a des effets bénéfiques sur le transit intestinal.

-les graines de lin, réputées pour leur effet laxatif, et le son d’avoine très riche en fibres alimentaires.

 

Mangez des fruits et légumes frais tous les jours :

On ne le répétera jamais assez, il faut manger 5  fruits et légumes par jour ! Riches en eau, les fruits et les légumes frais sont une bonne source de fibres. Pour lutter contre la constipation, mangez  sans compter salades, melon, agrumes, légumes verts (courgettes, épinards, poireaux…). Attention : en cas de ballonnement et d’intestins irritables, privilégiez  les légumes cuits, plus faciles à digérer.

 

Pensez à bien vous hydrater !

 

En cas de constipation, boire est indispensable car une bonne hydratation permet d’augmenter le volume du contenu intestinal et de favoriser la régularité des selles. Buvez  à volonté de l’eau (les eaux riches en magnésium ont un effet laxatif doux), des tisanessoupes

Lire la suite Poster un commentaire (0)

L’eau de Hongrie : une eau de beauté millénaire pour la beauté de votre peau !

juin 29, 2017 |  écrit par  |  Non classé  |  pas de commentaires

Voulez-vous être courtisée jusqu’à 80 ans ?

Utilisez l’eau de Hongrie, secret de jeunesse et d’éternelle beauté  de la reine de Hongrie. Madame de Sévigné trouvait cette lotion miraculeuse : «Elle est divine, je m’en enivre tous les jours, j’en suis folle, c’est le soulagement de tous mes chagrins !».

 

 

À l’origine, l’eau de Hongrie était un alcoolat de romarin créé en 1370 pour Elisabeth de Pologne, épouse du roi Charles Robert. La reine de Hongrie en fit un usage intensif, interne et externe, tout au long de sa vie. La légende raconte que cette eau merveilleuse qu’elle reçut des mains d’un ange l’aida à conserver sa beauté et que c’est grâce à elle qu’elle fut demandée en mariage par le prince de Pologne, alors qu’elle était âgée de 72 ans. La légende est incorrecte. La confusion est due au fait que lorsque son fils, Louis de Hongrie devint roi de Pologne, il nomma sa mère régente de Pologne.

Lire la suite Poster un commentaire (0)

Ostéopathie : comment choisir un bon ostéopathe ?

juin 22, 2017 |  écrit par  |  Non classé  |  1 commentaire

La santé est un bien précieux qu’il faut préservé !

Dans les années 1870, c’est un médecin américain, Andrew Taylor Still qui mit au point l’ostéopathie après avoir éprouvé des déconvenues avec la médecine orthodoxe. Il pensait qu’il valait mieux stimuler les les capacités propres de guérison de l’organisme plutôt que d’utiliser les médicaments souvent dangereux qui existaient à l’époque. Il était persuadé que les déformations de certaines parties de la structure corporelle étaient responsables de nombreuses maladies. Selon lui, la manipulation de la charpente était susceptible de rétablir l’équilibre perdu et de soigner le malade. L’ostéopathie est aujourd’hui une branche reconnue de la médecine.

 

 

L’ostéopathie connait depuis ces dix dernières années une forte montée en puissance. Accessible à tous, quelque soit l’âge, elle a pour vocation de prévenir, diagnostiquer mais aussi traiter afin de rétablir le bon équilibre global de notre corps. Toutefois, pas toujours facile de savoir vers qui se diriger pour se faire manipuler. Pour vous faciliter la tâche et surtout vous renseigner au mieux sur cette pratique de plus en plus plébiscitée : le site Oostéo vous guide et vous accompagne  pour consulter un ostéopathe.

 

L’Ostéopathie, encore l’ostéopathie, rien que l’ostéopathie !

Lire la suite Poster un commentaire (1)

La chlorella « super aliment » : une microalgue détoxifiante, antioxydante et immunostimulante.

juin 22, 2017 |  écrit par  |  Non classé  |  pas de commentaires

 

Les algues sont des végétaux qui vivent dans des milieux aquatiques (eau de mer ou eau douce) et bien que dépourvues de tige, feuilles ou fleurs, sont capables de photosynthèse. Il existe près de 130 000 espèces d’algues majoritairement des micro algues (microscopiques) qui représentent une source essentielle de production d’oxygène pour notre atmosphère. La recherche et le développement notamment dans le domaine de l’écologie font une part belle aux micro-algues et l’avancée des connaissances leur attribue un potentiel unique en ce qui concerne leur impact sur notre santé.

Les deux micro-algues les plus connues sont la chlorella et la spiruline. Un intérêt plus  »futuriste » est la possibilité de faire produire à ces micro-algues, sous certaines conditions de culture, des molécules bioatives en concentration plus élevée, qui pourront offrir des potentiels pour la cosmétique, l’industrie pharmaceutique, les  »alicaments », la chime verte…

 

 

Je vous ai déjà parlé de la spiruline et de la klamath et j’ai découvert depuis peu un  »super aliment » : la chlorella, une micro algue dulcicole (d’eau douce) détoxifiante qui soutient le système immunitaire et possède un grand nombre de vertus antioxydantes.La production annuelle de chlorella est d’environ 2000 tonnes réalisées principalement à Taïwan, au Japon, et en Allemagne et les débouchés les plus intéressants financièrement concernent la nutrition animale, l’aquaculture, les cosmétiques.

Depuis toujours, les Japonais consomment des produits de la mer et les algues font partie de leur alimentation. Ils sont pionniers en matière de découverte sur les effets bénéfiques de la chlorella. Ils savaient qu’elle réglait les problèmes de constipation chronique c’est pourquoi ils l’ont largement  prescrite aux personnes hospitalisées et ils se sont rapidement aperçus que ses effets ne s’arrêtaient pas à régler les problèmes des intestins paresseux. Les scientifiques japonais ont beaucoup publié sur la Chlorella et sont les premiers à avoir entrepris des études pour mieux comprendre ses effets détoxifiants. Lors de la catastrophe liée à la contamination industrielle au mercure de la zone de Minamata, ils ont mis en évidence une réduction du syndrome de l’intoxication du mercure lors d’empoisonnements liée à la consommation de 4,5 g de Chlorella par jour !

 

La Chlorella et ses principaux composants :

Lire la suite Poster un commentaire (0)