La framboise : bienfaits et vertus.

mai 9, 2017 |  écrit par  |  Non classé  |  pas de commentaires

 

 

La framboise, sauvage ou cultivée, le plus souvent rouge mais aussi blanche ou jaune, de la famille des ronces, est un fruit disponible en été. Malgré son aspect mat et velouté, la framboise est la plus flamboyante des fruits rouges. D’une saveur  incomparable, c’est une des baies préférées des amateurs dont les seuls handicaps sont sa rareté, son prix et sa fragilité. La framboise comme la mûre, est une drupe c’est-à-dire une collection de fruits minuscules, les drupéoles. Chacune d’elles possède un minuscule noyau, dans lequel se cache une graine.

 

Je ne vais pas résister au plaisir de citer la vielle légende dont Pline, au 1er siècle, s’est fait l’écho. A cette époque, la framboise était appelée  »mûre de l’Ida ». L’Ida est une belle chaîne montagneuse de crête, de 2400 mètres d’altitude dont le sommet est toujours enneigé. Dans la mythologie grecque, l’Ida était censé avoir servi de refuge au petit Zeus, que son père, un affamé, aurai volontiers mis dans son assiette. Il n’était alors qu’un enfant, quand, un jour, il fut pris d’une terrible colère au point d’en faire trembler les montagnes. Sa nourrice, la nymphe Ida, fille de Mélissos, roi de Crète, souhaitant calmer son caprice entreprit de lui cueillir une framboise. Hélas se faisant, elle se piqua le sein aux épines du framboisier et le fruit prit alors la teinte rose sombre qu’on lui connaît aujourd’hui.

 

Culture et variétés :

Lire la suite Poster un commentaire (0)

Objectif détox : FORTILEVURE, une formulation inédite des laboratoires CARRARE

mai 3, 2017 |  écrit par  |  Non classé  |  pas de commentaires

 

 

La tradition veut qu’au printemps, chacun devrait procéder à une grande détoxination du corps pour éliminer les toxines accumulées dans l’organisme durant l’hiver. Ce grand  »nettoyage de printemps » traditionnel correspond, bien entendu, à l’apparition de nouvelles plantes, mais il est aussi réclamé par le corps dont la dominante est une activité redoublée du foie et de la vésicule biliaire (le centre anti-poison de l’organisme).  Cette cure ancestrale est facile à mettre en oeuvre, à l’aide de l‘alimentation, de plantes adaptées et de compléments alimentaires pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir les plantes utiles sous la main.

 

Expert du bien-être au naturel depuis 70 ans, le laboratoire CARRARE innove avec un complément alimentaire qui aide l’organisme à éliminer les toxines accumulées.

Lire la suite Poster un commentaire (0)

Saison estivale : attention au soleil !

mai 2, 2017 |  écrit par  |  Non classé  |  pas de commentaires

Le soleil :

Pour le meilleur et pour le pire.

Excellent pour le moral, le bien-être, la joie de vivre et la fixation du calcium, le soleil peut être dramatique pour la peau si l’on s’expose longuement sans protection : rien de tel pour prendre dix ans en quelques étés ! Les UVA sont responsables du vieillissement prématuré de la peau, ils pénètrent profondément dans le derme et entraînent la dégénérescence des fibres élastiques et du collagène. Bien entendu, le vieillissement de la peu dépend de la durée d’exposition et du type de peau de chacun(e) d’entre nous. Nous avons tous un capital solaire dont 50% sont utilisés pendant  notre enfance et notre adolescence. Bien entendu rien de commun entre les personnes exposées en permanence au grand air et celles qui restent confinées dans un bureau. Il en va de soi également qu’une peau claire qui fabrique le moins de mélanine et celle qui en fabrique beaucoup, le bronzage ne sera pas le même. Chaque type de peau présente des risques différents. En effet, la tendance à brûler sont des facteurs importants pour le développement des tâches, des rides profondes, des kératoses (peau rugueuse) mais aussi cancers cutanés.

 

Conseils pour lutter contre le soleil !

Voici quelques conseils indispensables pour se protéger contre les méfaits du soleil :

 

 

Lire la suite Poster un commentaire (0)

Beauté : bien s’alimenter pour être belle !

avril 27, 2017 |  écrit par  |  Non classé  |  pas de commentaires

C'est prouvé scientifiquement la beauté vient de l'intérieur ! De nombreuses études nous rapportent les bienfaits de certains aliments sur notre beauté alors ça vaut la peine de tenter l'expérience gustative d'une nourriture saine te équilibrée. A vous d'adopter la ''beautyfood attitude' pour révèler votre beauté.....

Lire la suite Poster un commentaire (0)

Santé des dents et des gencives : comment prévenir les maladies parodontales.

avril 25, 2017 |  écrit par  |  Dossiers, J'ai testé pour vous, Non classé  |  pas de commentaires

Avoir un beau sourire avec de jolies dents ne suffit pas,

il faut assurément prendre soin de ce capital précieux.

 

 

L’hygiène bucco-dentaire est indispensable pour garder les dents blanches mais surtout pour prévenir les maladies parodontales qui représentent un problème important de santé publique. Ce sont des infections bactériennes (microbiennes) qui affectent et détruisent les tissus qui entourent et supportent les dents (le parodonte). Les tissus concernés sont la gencive, les fibres d’attachement (ligament) et l’os qui supporte les dents. Ces pathologies sont appelées gingivites si elles concernent la gencive et parodontites si les tissus sous-jacents -en particulier l’os alvéolaire- sont atteints.

Les dents permanentes (dents adultes ou dents définitives) succèdent à la série des dents primaires et sont normalement destinées à rester dans notre bouche pour toute la vie. Elles sont au nombre de 32, dont 8 incisives, 4 canines, 8 prémolaires et 12 molaires (parmi lesquelles il y a les quatre dents de sagesse). Les prémolaires remplacent les molaires primaires, tandis que les molaires adultes apparaissent dans une position postérieure sur l’arcade dentaire, ne remplaçant aucunes dents primaires.

 

Les maladies parodontales c’est quoi ?

On a observé ces dernières années une nette tendance à l’aggravation des affections des tissus mous et 98 % de la population en sera touchée à un moment ou à un autre de sa vie. Cette maladie de civilisation a atteint des proportions épidémiques sur toute la Terre, ce qui fait d’elle la plus répandue dans l’espèce humaine.

 

Lire la suite Poster un commentaire (0)